Publicité

6 idées cadeaux et sorties pour la fête des Pères

Culture, Économie
Martine Francke, dans Antoine et Marie
Antoine et Marie, du réalisateur Jimmy Larouche, à l’affiche à l’Ex-Centris. (Photo: page Facebook du film)

La fête des Pères arrivant à grands pas, le Journal du Plateau sur Pamplemousse.ca vous propose six idées cadeaux à offrir à son paternel, dimanche prochain.

L’histoire stipule que la fête des Pères tire ses origines un peu à la manière de la fête des Mères. L’Américaine Sonora Louise Smart Dodd, fille de William Smart, a été élevée seule par son père qui s’est occupé également de ses cinq frères et sœurs au décès de leur mère. En 1909, elle dépose une demande auprès du gouvernement pour que soit instauré une journée en l’honneur des pères aux États-Unis. Une première célébration de la fête des Pères a eu lieu le 19 juin 1910 dans l’état de Washington et dans quelques autres états alors que Calvin Coolidge était président. Même si Coolidge propose que cette fête devienne nationale en 1924, ce n’est qu’en 1966, sous la présidence de Lyndon Johnson, qu’une déclaration présidentielle est signée pour instituer que le troisième dimanche de juin soit le jour de la fête des Pères.

De nos jours, la fête des Pères est célébrée dans différents pays à travers le monde à des dates très différentes selon les multiples origines de la fête. Au Canada, comme aux États-Unis et en France, les pères sont à l’honneur le troisième dimanche de juin, donc le 21 cette année.

1- Pour ses poils

Certains produits sont plus beaux sur les tablettes de la salle de bains. Comme ceux de Groom : huile à barbe, baume à barbe, cire à moustache, huile à rasage, etc.. En vente sur le Plateau chez Clark Street Mercantile, le Salon Fox, Frank & Oak, Couronné Salon de coiffure, Mohawk Barbier, la Tête dure barbier, Espace urbain, Arthur Quentin, Enigma Tattoo & Barber, Barbier Manuel Baeza (716, Gilford).

2- Pour bouffer dehors

On annonce beaucoup de pluie, mais l’Espace Lafontaine a de magnifiques et immenses salles en cas de gros grain. Mais, c’est connu, le plus fort, c’est mon père. Il ne se dégonflera pas à cause d’un petit grain. Et même un gros. De 11h à 16h. Au menu : délicieuses grillades barbecue du chef Martin Bérubé, hot-dogs et… accordéon. RSVP 514-280-2525.

3- Pour sa salade

D’habitude, il confirme le cliché par excellence : c’est lui le maître du BBQ. Eh bien, c’est le temps de prendre sa place. Et de compléter les filets que vous aurez flippés allègrement avec une salade pas piquée des vers simplement rehaussée avec un mozzarella di buffala Michelangelo, en spécial chez L’Intermarché Boyer. Complétez le festin avec un petit vin de glace (tout à fait dans le ton pour un début d’été).

4- Pour sa tête

Laissez tomber les articles de fumeur ou de pêcheur. De toute façon, il ne fume pas. Et il y a encore trop de mouches noires dans le bois. Mais protégez-le des coups de soleil. Façon chic. Avec un Panama! En vente chez Arthur Quentin. De 96 $ à 125 $.

5- Pour son cerveau

C’est certain qu’une majorité de mâles normalement constitués craqueront pour aller voir les Avengers, Mad Max, San Andreas ou le Monde Jurassique. Ils ne l’avoueront pas en public. Mais ils apprécieront un bon film d’auteur à l’Ex-Centris, comme Antoine et Marie, Eden, Caprice, Phoenix, Une nouvelle amie et le Sel de la terre. Surtout s’il pleut. Et surtout si ça s’accompagne d’un bon repas dans un des restos de la Main.

6- Pour ses pieds

Les filles et les souliers… pas besoin d’en dire plus. Mais les gars aiment être bien sapés et de belles chaussures attirent les regards, c’est connu. Amenez-le chez Tony Pappas, avenue Mont-Royal, dont la cordonnerie a ouvert ses portes en 1900. Mieux : achetez-lui une carte cadeau pour qu’il puisse se procurer des Boxflesh, des Clarks ou des Frank Wright à son heure.

Aucun des commerçants n’a payé pour paraître dans cet article.

Avec Marie-Eve Cloutier.

Vos commentaires
loading...