Publicité

Une banane géante s’installe devant le métro

Culture, Vie de quartier
La banane Place Gérald-Godin.
Reprenant la forme organique d’une pelure de banane abandonnée nonchalamment par un passant, Banc-nana deviendra le temps d’une saison un étonnant et agréable banc posé au centre de la Place Gérald-Godin. (Photo: Odace Événements)

Depuis ce matin, on peut s’asseoir sur une banane géante Place Gérald-Godin, juste devant l’édicule de métro Mont-Royal. Ça s’intitule Banc-nana.

Odace Événements récidive avec une installation urbaine inusitée et ludique pour marquer les esprits et servir de point de rencontre. L’organisme avait proposé les installations Ex-pause et les Chaises Adirondack monumentales dont se sont appropriés des milliers de passants et de touristes ces derniers étés.

L’installation reprend la forme organique d’une pelure de banane géante jaune vif abandonnée nonchalamment par un passant. C’est l’œuvre de l’équipe de DIX au carré, spécialisée en design et ingénierie du divertissement, formée par David Barabé, Ingénieur mécanique junior, Félix Marzell, cofondateur, designer industriel et concepteur, et Julie Bazoge, designer industriel.

Les organisateurs espèrent que les gens s’y donneront rendez-vous en se disant « On se retrouve à la banane? » Banc-nana offre trois types d’assise : position d’appui, assise et repos. Deux bananes secondaires, posées autour de Banc-nana pourront asseoir trois ou quatre personnes. « On a pensé au concept un peu dans un moment de folie, explique Félix Marzell. Nous réfléchissions en équipe à ce que nous allions créer en mangeant des bananes. Car nous sommes abonnés à un service de livraison de paniers de fruits bio et je poussais mes coéquipiers à manger les bananes avant qu’elles ne mûrissent trop. On a cliqué comme ça! C’est un concept loufoque, cocasse et pratique à la fois. »

DIX au carré s’est fait connaître avec plusieurs de ses projets, dont le Yéti de l’Igloofest (2014), les sapins musicaux OMA sur le Plateau Mont-Royal (2013), inspirés du carrousel allemand et de la boîte à musique, les Gifoscopes, réalisés en collaboration avec La Camaraderie pour le quartier des spectacles, une installation interactive et participative faisant un clin d’œil aux gif animées. La firme, spécialisée en design et ingénierie du divertissement, se définit comme une « rencontre assez rare du design et de l’ingénierie. »

M. Marzell se réjouit du résultat : « On n’avait pas fini de l’installer que des enfants grimpaient dedans. C’est très agréable de voir que les citoyens s’approprient votre design… »

Vos commentaires
loading...