Publicité

Les petits lieux de spectacles entendus

Culture
Divan Orange
L’organisme Microfaune, qui regroupe plusieurs entreprises et travailleurs culturels, est une initiative du Divan Orange (photo : Claudia Vachon)

Il y a aura de bonnes nouvelles pour les petits lieux de spectacles au prochain conseil d’arrondissement qui se tiendra lundi à l’Excentris.

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal confirmera tout d’abord la contribution de 25 000 $ annoncée récemment pour le Divan Orange. « Ça va vraiment leur donner un coup de pouce », explique la conseillère d’arrondissement du district de Jeanne-Mance, Christine Gosselin qui croit que cela assurera une meilleure intégration de la petite salle de spectacle à l’environnement mixte du boulevard Saint-Laurent.

« On demande toujours quelque chose en retour », précise cependant la conseillère qui est fière d’annoncer qu’une entente de partenariat a été conclue avec le Divan Orange. Le bar hébergera des activités d’initiation à l’art et à la technique de la musique actuelle dans le cadre de la programmation hors les murs de la maison de la culture du Plateau-Mont-Royal qui sera dévoilée à l’automne.

« Nous sommes très heureux de redonner à la communauté qui nous accueille depuis plus d’une décennie, en l’invitant à participer à ce projet inédit et à découvrir la production de la musique indépendante, d’un point de vue tant créatif que professionnel », a déclaré le directeur de la programmation et agent de développement culturel du Divan Orange, Lionel Furonnet, dans un communiqué émis par l’arrondissement.

D’autres dossiers à l’ordre du jour

L’arrondissement adoptera également lundi une résolution autorisant la création de trois nouvelles salles de spectacles au théâtre Rialto. Le comité consultatif d’urbanisme qui s’est penché sur le projet exige toutefois que le propriétaire préserve la façade et les décorations patrimoniales de l’établissement qui a ouvert ses portes en 1924 et qui a été cité comme monument historique par la Ville de Montréal en 1988, classé par le gouvernement du Québec en 1990 et désigné lieu historique national du Canada en 1993.

À terme, le Rialto deviendra ainsi le premier établissement à se prévaloir de la nouvelle réglementation sur le bruit qui permet l’obtention, en dérogation, d’un permis de salle de spectacle sous réserve d’insonoriser les murs contigus à des habitations.

« Il y a d’autres demandes qui sont en cours », note Christine Gosselin qui rappelle que l’amendement de la règlementation sur le bruit par l’arrondissement en juillet 2014 autorise également les bars à obtenir ce permis. Les Bobards devraient par exemple pouvoir obtenir leur dérogation prochainement.

Entre temps, l’arrondissement compte adopter une nouvelle modification règlementaire afin de réduire le montant des amendes en vertu du règlement sur le bruit. Les amendes initiales seront réduites de 1000 $ à 600 $ pour les personnes morales, comme les bars. L’an denier le Divan Orange avait accumulé plus de 15 000 $ d’amendes en raison des plaintes répétées d’une résidente qui a fini par déménager.

« C’est vraiment un geste de bonne volonté de notre part », affirme Christine Gosselin qui souligne l’importance des petits lieux de spectacles, comme le Divan Orange et Les Bobards, dans le développement de la scène musicale indépendante à Montréal.

Les sommaires décisionnels de ces dossiers seront mis en ligne sur le site web de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal avant la réunion de lundi.

Vos commentaires
loading...