Publicité

Top 3 des immeubles et sites patrimoniaux

Culture, Histoire
Le Rialto a été cité comme monument historique par la Ville de Montréal en 1988, classé par le gouvernement du Québec en 1990 et désigné lieu historique national du Canada en 1993.
Le Rialto a été cité comme monument historique par la Ville de Montréal en 1988, classé par le gouvernement du Québec en 1990 et désigné lieu historique national du Canada en 1993. (photo : Simon Van Vliet)

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal regorge de lieux patrimoniaux témoignant de l’histoire de Montréal et de son développement.

Le Plateau est en effet l’une des premières zones urbaines à s’être développée en dehors des fortifications qui encerclaient encore Montréal au 18e siècle. Cette riche histoire fait d’ailleurs l’objet d’une chronique de Gabriel Deschambault de la Société d’histoire du Plateau.

Cette semaine, nous mettons en valeur certains éléments du patrimoine naturel, institutionnel et culturel du Plateau qui sont encore au cœur de l’actualité.

1) Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal

Créé en 2005 par le gouvernement du Québec, l’arrondissement historique et naturel du Mont Royal vise à préserver le « patrimoine bâti, paysager, artistique, funéraire, commémoratif, archéologique et ethnographique », comme on peut le lire sur le site Internet du Bureau du Mont-Royal. Le site de 750 hectares « comprend les trois sommets du mont Royal – le sommet Mont-Royal, le sommet Westmount et le sommet Outremont –, d’importants quartiers résidentiels, des institutions religieuses et éducatives, des cimetières ainsi que plusieurs monuments et sites historiques »

Le projet de l’Université McGill d’y construire un terrain synthétique multisport suscite d’ailleurs de vives inquiétudes.

2) Hôtel-Dieu de Montréal

Fondé par la cofondatrice de Montréal, Jeanne Mance, le premier édifice de l’Hôtel Dieu a été construit en 1644 sur la Rue Saint-Paul, ce qui en fait l’un des plus anciens hôpitaux en Amérique du Nord. Entre 1859 et 1861, l’hôpital a été relocalisé à l’angle de l’avenue des Pins et de la rue Saint-Urbain. Les bâtiments actuels de l’Hôtel-Dieu du CHUM font d’ailleurs l’objet d’un controversé projet de vente par le gouvernement du Québec visant à financer le chantier du méga-hôpital érigé au centre-ville.

3) Théâtre Rialto

Construit en 1923-1924, selon les plans de l’architecte montréalais Raoul Gariépy, le Théâtre Rialto est doté d’une façade de style Beaux-Arts, inspirée de celle de l’Opéra de Paris, et d’une décoration intérieure de style néo-baroque signée Emmanuel Briffa. Le Rialto cité comme monument historique par la Ville de Montréal en 1988, classé par le gouvernement du Québec en 1990 et désigné lieu historique national du Canada en 1993. Racheté en 2010 par l’homme d’affaires Ezio Carosielli, cet ancien cinéma de quartier est aujourd’hui un lieu de spectacle en plein essor et aussi un espace de rencontre pour la communauté du Mile-End.

Vos commentaires
loading...