Publicité

Le nouveau district des arts

Culture
La nouvelle Galerie MainLine, une passerelle pour les artistes de la relève, doublée du rêve de devenir le pôle artistique du boulevard Saint-Laurent, dans ce que l’on surnomme le « Uptown art district». (Photo: Théâtre MainLine)

L’équipe derrière le Théâtre Mainline et le Festival Fringe ouvre une toute nouvelle galerie d’art : une passerelle pour les artistes de la relève, doublée du rêve de devenir le pôle artistique du boulevard Saint-Laurent, dans ce que l’on surnomme le « Uptown art district».

Vous avez jusqu’au 19 décembre pour visiter la première exposition de la Galerie MainLine. Située à deux pas du théâtre du même nom, l’exposition BAZAARTS offre une vitrine pour une trentaine d’artistes visuels. Les artistes exposés ont été choisis selon l’ordre de réception de leur formulaire d’inscription pour permettre à tous d’exposer leurs oeuvres sans favoritisme. Sur les murs, on retrouve un éventail fascinant de style et de niveaux d’expérience. « Pour nous, il s’agit du même mandat d’accessibilité que pour le festival FRINGE mais transposer aux arts visuels », explique Amy Blackmore la directrice générale et artistique du MainLine et du FRINGE.

Mais comment se fait-il qu’un petit théâtre du quartier, qui organise l’un des festivals les plus imposants et chaotique en art de la scène à Montréal chaque été, décide d’ouvrir une galerie d’art? Il s’avère que depuis les 5 dernières années, le festival de théâtre le plus démocratique qui soit, avec sa programmation établie selon le principe du « premier arrivé, premier servi», présente aussi des expositions en arts visuels dans le foisonnement baroque de sa programmation touffue.

Le quartier des spectacles de quartier 

Ce nouvel espace galerie sur Saint-Laurent a comme objectif de faire vivre le quartier artistiquement à l’année. Pour la directrice du MainLine, Montréal est LA ville des festivals, mais il demeure important de faire vivre la communauté artistique du quartier hors des périodes de festivités.

La directrice remarque une ébullition créative depuis quelques années sur le boulevard Saint-Laurent entre les rues Napoléon et Duluth avec des lieux tels que l’Espace Freestanding Room ou encore The Wiggle Room, des théâtres voisins du MainLine présentant des spectacles d’artistes émergents en art de la scène. «On est devenu le quartier des spectacles de quartier plutôt que le Quartier des spectacles», ajoute-t-elle en riant. « Le rêve avec la galerie serait de devenir le pôle artistique du quartier et d’y faire la billetterie centrale pour tous les autres théâtres du district».

Cette vision locale et accessible est au coeur du projet. «La plupart des galeries ont un mandat spécifique. Nous souhaitons être accessibles et représenter les artistes du quartier», explique Amy Blackmore. « Mais aussi, nous voulons aider les artistes de la relève en leur donnant la chance d’exposer une première fois, ce qui leur permet de le faire ailleurs par la suite ou de demander des bourses », précise-t-elle.

Au cours de la prochaine année, la galerie MainLine lancera de 4 à 6 appels pour ses expositions collectives. L’espace pourra également être loué pour une durée d’une semaine à prix abordable, soit pour un artiste ou une exposition de groupe.

Galerie MainLine, 3905, boul. Saint-Laurent

Exposition jusqu’au 19 décembre de 12 h à 18 h

Vos commentaires
loading...