Publicité

Un marché métissé

Culture
«J’avais envie d’aller au-delà de mes propres créations et de développer une communauté de créateurs qui partagent la même vision » – Déborah Cherenfant, l’organisatrice du Marché Coloré. Photo: Anne-Sophie Carpentier

Elles partagent toutes une passion pour les motifs, les textiles et les couleurs. À contre-courant des marchés traditionnels du temps des fêtes, les jeunes designers du Marché Coloré présentent leurs créations originales et métissées dès aujourd’hui dans une boutique éphémère de l’avenue Laurier Ouest.

En ce 2e weekend de décembre, dans le local lumineux de l’avenue Laurier, choisi par Déborah Cherenfant l’organisatrice du Marché Coloré, les créations de designers locaux et d’ailleurs brillent de mille couleurs. Les tables sont garnies de tissus africains, de sacs faits à la main au Togo, de paniers tressés au Maroc, en plus de cosmétiques, nourriture, bijoux, affiches et vêtements créés et conçus à Montréal par des créatrices d’avant-garde.

Mais comment se fait-il qu’une boutique «pop up» avec des créations métissées surgisse pour seulement quelques jours sur le Plateau? «J’avais envie d’aller au-delà de mes propres créations et de développer une communauté de créateurs qui partagent la même vision », raconte la jeune designer d’origine haïtienne, créatrice de la marque Coloré Design qui habite à deux pas de là. Avec l’aide d’une étudiante en marketing et d’une autre étudiante en commercialisation de la mode, elle a approché des créatrices qui ont en commun de mélanger les cultures dans leurs créations, mais aussi de tout fabriquer à Montréal. « J’adore les couleurs. J’avais envie de réunir dans un même lieu des créatrices qui fabriquent des objets colorés avec une inspiration qui vient d’ailleurs, en plein hiver! L’idée c’était aussi de faire un marché avec plein de couleurs!», s’exclame-t-elle avec bonne humeur.

En plus de créer une occasion de réseautage pour ces jeunes créatrices, l’évènement a également comme objectif de faire découvrir aux Montréalais des pièces originales de créateurs avant-gardistes d’ici, mais aussi de l’international. Des designers internationaux de Tunisie, du Maroc, du Pérou, de Madagascar et du Togo y vendent aussi leurs créations.

Quand le pouvoir féminin devient mode

Fanm Djanm

La créatrice de Fanm Djanm, la New-Yorkaise Paola Mathé, créer une collection de turbans, accessoires et vêtements conçus pour inspirer et motiver les femmes. Photo: Anne-Sophie Carpentier

On note tout particulièrement la présence de la New-Yorkaise Paola Mathé, blogueuse lifestyle basée à New York, et également la créatrice de Fanm Djanm, une collection de turbans, accessoires et vêtements conçus pour inspirer et motiver les femmes. « Elle ne réinvente rien avec son produit très simple: des turbans cousus. Elle se démarque par son image de marque qui s’inscrit complètement dans le mouvement d’un «empowerment» au féminin », explique Déborah Cherenfant. En effet, dans ses vidéos partagés sur son site ou sur Facebook, Paola Mathé valorise et milite pour une plus grande autonomie et fierté des femmes. Pour Déborah Cherenfant, l’immense succès de la blogueuse New-Yorkaise repose sur une image de marque à tout casser. « Le nom de la compagnie veut d’ailleurs dire «femme forte» en créole», précise-t-elle.

Et c’est d’ailleurs pourquoi elle a invité à Montréal la créatrice de Fanm Djanm, l’incarnation même de la femme forte, heureuse et épanouie, qui possède d’ailleurs plus 38 000 abonnés sur Instagram. Paola Mathé sera en conférence ce soir, vendredi (complet) au Marché Coloré, et sera dans les parages samedi et dimanche.

Sur place, les créations d’environ 30 designers seront en ventes. Vous trouverez peut-être des cadeaux ou l’inspiration pour une fierté féminine renouvellée!

Le concept-boutique se tiendra du 11 au 13 décembre 2015 au 122, avenue Laurier Ouest.

Le Marché Coloré

Vendredi 11 décembre: 11h – 21h, 

Samedi 12 décembre: 11h – 19h

Dimanche 13 décembre : 11h – 19h

 

Vos commentaires
loading...