Publicité

Mardi gras des bayous au Divan Orange 

Culture
Inspiré par les traditions de la Nouvelle-Orléans, Le Winston Band débutera la soirée avec sa musique rock à forte sonorité traditionnelle québécoise, cajun et zydeco, une musique créole du Sud des États-Unis. (photo: gracieuseté Le Winston Band)

Le groupe folk rock à forte influence cajun Le Winston Band sera l’hôte d’une soirée Mardi gras déjantée et festive au Divan Orange ce mardi.

Qui dit Mardi gras dit célébrations, musique et danse. Et Le Winston Band souhaite faire les choses en grand, encore cette année. Le groupe montréalais organise pour une deuxième année consécutive une grande fête du Mardi gras au Divan Orange pour souligner la décadence carnavalesque avant le début des 40 jours maigres du carême.

Inspiré par les traditions de la Nouvelle-Orléans, Le Winston Band débutera la soirée avec sa musique rock à forte sonorité traditionnelle québécoise, cajun et zydeco, une musique créole du Sud des États-Unis.

Mais aussi, l’idée est d’organiser une fête inspirée des bayous pour permettre au public de se déguiser. Le Winston Band sera vêtu de costumes traditionnels massifs et imposants que les membres se sont fabriqués pour l’occasion. Vieux vêtements déchirés et colorés, masques et chapeaux pointus. L’effet sera spectaculaire, nous promet-on. Et les rencontres et la danse encore plus libres et festives. «Il n’y a rien de plus facile que de rencontrer des gens quand on est déguisé. Tout le monde est égal. Tout le monde peut se connaitre. Ça enlève un peu de gêne, quant à moi», souligne le joueur de planche à laver, Andrew Duquette-Boyte le sourire aux lèvres.

Danser jusqu’à la transe

La formation a vu le jour en 2013 après que l’auteur-compositeur et accordéoniste Antoine Larocque soit revenu à Montréal après six mois passés en Louisiane. À son retour, il a rapidement converti ses amis musiciens aux rythmes afro-américains.

Pour le bassiste Antoine Fallu, le plaisir se trouve dans le rythme. « On fait un style de musique très peu connu ici qui s’appelle le zydeco, une musique noire et créole de la Louisiane. Ça mélange les vieux airs traditionnels avec le R’n’B et les rythmes afro-américains. C’est super répétitif et vraiment dansant. Le but c’est d’être le plus groovy possible et de faire les trois mêmes notes pendant six minutes et que ça reste bon. C’est le rythme qui importe! »,explique-t-il avec enthousiasme.

La soirée sera animée par nul autre que Les Deuxluxes. Le duo de rockers formé du couple Anna Frances Meyer et Étienne Barry sera également DJ pendant la soirée. Mardi gras se conclura avec bluegrass endiablé du groupe  Dylan Perron et Elixir de Gumbo, les gagnants 2015 des Francouvertes.

 

Des cours de two-steps entameront la soirée

Des CD et des prix en alcool seront tirés pendant la soirée.

 

LE MARDI GRAS, le 9 février 2016

Ouverture des portes à 20h

 

Divan Orange

4234, boul. St-Laurent, Montréal

https://www.facebook.com/events/1673679856248633/

Vos commentaires
loading...