Publicité

Un nouveau café-resto dans le Mile-End

Économie
Le café-resto Larry's vient d'ouvrir ses portes sur Fairmount.
Le café-resto Larry’s vient d’ouvrir ses portes sur Fairmount. (Photo : tirée de Facebook)

Six ans après l’ouverture de leur restaurant situé au coin Fairmount et Saint-Laurent, les quatre propriétaires du Lawrence ont ouvert récemment le café Larry’s.

Le nouveau café est installé dans les locaux revampés de l’ancien Café Sardine. « Depuis qu’on a ouvert le Lawrence, on aimait cet espace », explique la designer d’intérieur Annika Krausz qui a cofondé le café avec son conjoint Ethan Willis et leurs partenaires d’affaires Marc Cohen et Sefi Amir. Le projet, qui a germé dès la fermeture du Café Sardine à la fin 2014, a pris forme après « plusieurs mois de rénovations », ajoute-t-elle en précisant que l’espace avait besoin d’être redessiné, notamment pour améliorer la luminosité.

Un accueil favorable

Dix jours à peine après l’ouverture, le nouveau café-resto s’est déjà attiré une critique favorable sur le blogue culinaire Tastet.

« C’est un tout nouveau bébé », explique Annika Krauzs, qui souligne qu’un « soft-opening » a eu lieu le 2 février, mais qu’il a fallu attendre l’arrivée de la machine à expresso quelques jours plus tard avant l’ouverture officielle. Depuis le 5 février, le café-resto est ouvert de 8 heures à 1 heure du matin, sept jours sur sept, à l’exception du dimanche, où il ferme fermeture dès 17 h.

« Ça répond aux besoins dans le quartier », assure Annick Krausz qui constate que la clientèle est déjà au rendez-vous.

Afin de réduire les coûts d’opération de l’entreprise et de ne pas trop dépayser les habitués du restaurant voisin, le café s’approvisionne à même la boucherie Lawrence, située un peu plus au nord sur Saint-Laurent, et le menu est élaboré en collaboration avec le chef du Lawrence, Marc Cohen.

Effervescence dans le Mile-End

Chose certaine, l’ouverture du Larry’s s’inscrit dans une certaine effervescence dans le Mile-End qui est en voie de se doter d’une association commerciale. La nouvelle commissaire au développement économique de l’arrondissement, Vanesse Huppé-Hart, doit d’ailleurs rencontrer prochainement les responsables du comité de gens d’affaires qui doit bientôt s’incorporer pour former officiellement une association de commerçants.

Vos commentaires
loading...