Publicité

Festival dans ta tête: voir et entendre la vie littéraire

Culture
Outre les livres papiers qu’elle adore, la scène a pour Catherine Cormier une qualité unique. (photo: Isabelle Lévesque Photographie)

Indépendant, insoumis et ouvert dans la vie comme en littérature, le Festival Dans ta tête a du charme à revendre en cette fin d’hiver. À la rencontre de Catherine Cormier, l’instigatrice et fée créative de ce « festival littéraire en plein hiver qui rend l’hiver montréalais littéraire ».

Pour la jeune femme avec une solide expérience en organisation de soirées de poésie, il était hors de question de laisser vide le trou littéraire laissé par le Festival Voix d’Amériques. « Ça a laissé l’hiver littéraire montréalais complètement vide. Donc un beau terrain à conquérir », s’exclame tout sourire la cofondatrice des Productions Arreuh, qui produit les dix jours de poésie Dans ta tête (anciennement le OFF-FIL).

De plain-pied dans la vie littéraire, Catherine Cormier va voir une très grande quantité de spectacles de poésie. « Moi, je suis l’élément rebelle de la littérature et de la poésie québécoise. Ça fait vingt ans que je traine là-dedans. J’aime ce que les gens portent par la littérature. »

Poètes sur scène

Elle se dévoue sans compter pour trouver cette énergie qu’elle dit « électrisante ». « Ça fait maintenant 4 ans qu’on a le festival. Je suis capable de mettre sur scène des gens qui ont des esthétiques semblables et qui ne se sont potentiellement jamais rencontrés. Ça crée des moments magiques sur scène! », lance-t-elle.

Catherine Cormier lors de la soirée de lundi dernier. (photo: Isabelle Lévesque Photographie)

Outre les livres papier qu’elle adore, la scène a pour elle une qualité unique. « J’ai une affection particulière pour la voix des poètes et des écrivains sur scène. Parce que même s’ils ne sont pas tous des fantastiques lecteurs, il y a une manière de lire le texte, que des fois, on manque à l’écrit. Je crois beaucoup au livre papier. Je suis en amour avec le papier. Mais la scène, c’est la 3D du livre », ajoute-t-elle.

Le Gala de l’Académie de la vie littéraire

Plusieurs soirées de performances poétiques auront lieu cette semaine. Mais, l’évènement phare se tiendra dimanche soir à la Sala Rossa avec le très attendu anti-académique Gala de l’Académie de la vie littéraire, dirigé par Mathieu Arsenault et Catherine Cormier. L’excentrique gala récompense depuis 8 ans des livres appréciés pour différentes raisons « et qui ont moins de chances de gagner des prix ailleurs. »

Leur pif les a amenés par le passé à récompenser des gens devenus « big » depuis, comme Fabien Cloutier à l’époque où il avait juste une pièce de théâtre à son actif qu’il jouait en hors les murs au Café Cléopâtre. Mais aussi à récompenser des gens dont on n’a plus jamais entendu parler. « On aime bien se tromper aussi!, conclut-elle en riant.

Pour toute la programmation du Festival Dans ta tête

LE GALA DE L’ACADÉMIE DE LA VIE LITTÉRAIRE, dimanche 13 mars, Sala Rossa, 4848, Boul. Saint-Laurent

Vos commentaires
loading...