Publicité

Centre du Monastère : les travaux vont bon train

Immobilier
Malgré les surprises que réserve le bâtiment quasi-centenaire au contracteur (de vieux conduits condamnés, des fils électriques oubliés dans les murs, etc.), les travaux avancent bien et devraient être terminés d'ici la mi-avril.
Malgré les surprises que réserve le bâtiment quasi-centenaire au contracteur (de vieux conduits condamnés, des fils électriques oubliés dans les murs, etc.), les travaux avancent bien et devraient être terminés d’ici la mi-avril. (photo : Simon Van Vliet)

Entièrement rénové, le quatrième étage du Centre de services communautaires du Monastère pourra bientôt offrir des nouveaux locaux à des groupes communautaires qui en ont bien besoin.

Situé au 4450, rue Saint-Hubert et construit à la fin des années 20 d’après les plans de l’architecte Séraphin A. Cyr et les esquisses d’Ernest Cormier, le bâtiment a été légué par les Pères du Très-Saint-Sacrement à la Corporation du Monastère en 1999, après cinq ans de tractations.

Réaffectation du patrimoine religieux

« C’est un bel exemple de reprise », note l’architecte Patricia Sarrazin-Sullivan de la firme Box architecture, maître d’œuvre du projet de réaménagement du quatrième étage. Même si la rénovation ne prévoit pas de transformations majeures (il s’agit essentiellement de convertir les anciennes chambres des pères en bureaux pour des organismes communautaires), le chantier représente un « casse-tête de fou », explique l’architecte, qui a fait visiter le chantier à Pamplemousse.ca cette semaine.

Malgré les surprises que réserve le bâtiment quasi centenaire au contracteur (de vieux conduits condamnés, des fils électriques oubliés dans les murs, etc.), les travaux avancent bien et devraient être terminés d’ici la mi-avril.

Pour assumer les coûts des travaux, la Corporation du Monastère a pris une hypothèque d’un million de dollars sur le bâtiment, dont la valeur est estimée à environ 13 millions, selon le directeur général du centre communautaire, Pierre Marquis.

Des locaux pas chers

« On va arriver pas mal plus bas que le marché », indique Pierre Marquis.

Les nouveaux bureaux aménagés au quatrième étage se loueront en effet à 10 $ du pied carré.

Le Centre du monastère, qui héberge déjà un grand nombre d’organismes communautaires, entre autres le Comité logement du Plateau Mont-Royal, la Corporation de développement communautaire Action solidarité grand Plateau, le Resto Plateau et le Projet changement, pourra ainsi accueillir, dès ce printemps, de nouveaux locataires.

« La demande est tellement forte », constate Pierre Marquis, qui envisage créer, avec les importants actifs du Centre du monastère, un fonds en capital communautaire pour favoriser les « immobilisations communautaires » sur le Plateau. Ce fonds permettrait à d’autres organismes de se porter acquéreur de bâtiments dans leur quartier.

Vos commentaires
loading...