Publicité

Top 5×3 des bars à spectacles (O à V)

Culture, Vie de quartier
Confronté,comme nombre de petits lieux de spectacles, au problème des plaintes récurrentes de bruit du voisinage, le Quai des brumes en a vu d'autres et il continue, bon gré malgré, à animer la vie nocturne de Plateau.
Confronté, comme nombre de petits lieux de spectacles, au problème des plaintes récurrentes de bruit du voisinage, le Quai des brumes en a vu d’autres et il continue, bon gré malgré, à animer la vie nocturne du Plateau. (photo : Simon Van Vliet)

Alors que l’arrivée de la belle saison se fait attendre, les options pour sortir (dans les bars) ne manquent pas.

Depuis la fermeture de l’Inspecteur épingle il y a trois semaines, Pamplemousse.ca se propose de mettre en lumière la diversité des bars-spectacles que l’on retrouve aux quatre coins du Plateau, et dont certains vivent des moments difficiles à l’image du Réseau des scènes alternatives du Québec qui a disparu cette semaine sans laisser de traces…

1) O Patro Vys — 356, avenue du Mont-Royal Est

Logé au-dessus du populaire bar le BÍLÝ KUN, O Patro Vys est un organisme à but non lucratif qui travaille à la diffusion et à la promotion de créations locales en tout genre. Après avoir été l’hôte du lancement du sixième opus de Monk.e (qui a également participé au programme de murales de l’arrondissement du Plateau), la salle multifonctionnelle d’O Patro Vis accueillera à compter de novembre la 10e saison de SlaMontréal.

2) P’tit bar (Le) — 3451, rue Saint-Denis

Avec ses spectacles sept soirs par semaine, Le p’tit bar est le repère des amateurs de chanson. À l’image de la mythique Librairie du Square voisine, ce microbar accueille, depuis plus de 30 ans, des artistes connus ou moins connus dans un décor intimiste et convivial.

3) Quai des brumes (Le) — 4481, rue Saint-Denis

Véritable institution qui fête ses 30 ans cette année, le Quai des brumes a été le tremplin d’innombrables artistes de la scène montréalaise et québécoise. Confronté, comme nombre de petits lieux de spectacles, au problème des plaintes récurrentes de bruit du voisinage, le Quai des brumes en a vu d’autres et il continue, bon gré mal gré, à animer la vie nocturne de Plateau.

4) Sala Rossa (La) — 4848 boul. Saint-Laurent Montréal

Appartenant à l’empire de la contre-culture de Mauro Pezzente et Kiva Stimac, propriétaires de la Casa del popolo (voir notre Top 5 d’il y a deux semaines) et de la Vitriola, la Sala Rossa occupe l’étage supérieur d’un bâtiment historique qui a été le siège montréalais du Arbeter Ring (ou Cercle des travailleurs), un regroupement d’activistes juifs antisionistes et progressistes très actifs à Montréal à partir de la fin des années 1920. Fidèle à cette tradition culturelle contestataire, la Sala Rossa héberge régulièrement des événements d’art politique comme les concerts du Howl! Arts collective ou le Festival de théâtre anarchiste de Montréal.

5) Verre Bouteille (Le) — 2112, avenue du Mont-Royal Est

Bar de quartier bien établi dans l’est du Plateau, le Verre bouteille héberge des spectacles, des lancements de disque ou de revues ainsi qu’un happening country montréalais mensuel. En effet, les Mountain Daisies s’y produisent chaque deuxième mardi du mois avec leurs invités. Cette formule, qui permet à la fois de retenir les habitués et d’attirer de nouveaux publics, n’est pas sans rappeler celle du jazz-bar le Dièse onze qui accueille chaque mois un artiste vedette (voir le Top 5+ de la semaine dernière).

Vos commentaires
loading...