Publicité

Deuxième année d’Indiscrétions publiques à travers les parcs Montréalais.

Culture, Vie de quartier
Indiscrétion Publique au Square Cabot
Indiscrétion Publique au Square Cabot (photo : Théâtre du Ricochet)

Les Indiscrétions Publiques, courtes scénettes produites par le Théâtre du Ricochet, sont de retour cet été pour une seconde édition.

Dans le prolongement de Fredy et du théâtre-documentaire d’Annabel Soutard, les Indiscrétions Publiques se veulent être un théâtre populaire où se mélangent réflexions sur la société et préoccupations du quotidien.

Les pièces se produisent dans différents parcs montréalais tels le Square Cabot et le Parc Lafontaine. Elles entraînent le passant-spectateur d’une station à une autre où se jouent de courtes pièces traitant d’un sujet d’actualité, d’un enjeu social et politique. Le but annoncé : développer l’échange d’idées et redonner le théâtre à la rue.

Indiscrétion Publique au Parc Lafontaine

Une inspiration irlandaise

Sabrina Johnson, fondatrice et conceptrice du Théâtre du Ricochet, a découvert ce concept de théâtre à Dublin alors qu’elle s’y était installée dans le but de vivre pleinement de son art.

« J’étais stage manager pour une compagnie théâtrale à Dublin, et j’ai eu une révélation en voyant les réactions tellement positives d’Irlandais issus de milieux modestes au contact de ces petites scénettes » nous raconte-t-elle.

« Ce sont des gens qui n’ont presque pas accès à quelconque forme de culture, et d’autant moins avec la crise économique féroce du pays suite à la crise financière de 2008. Ce contact avec eux m’a bouleversé. » Et de conclure : « J’ai décidé de faire revivre ça à Montréal. »

Rendre le théâtre accessible à tous

Indiscrétion Publique au Square Chabot

Parler aux gens, parler de sujets et de thèmes qui touchent les passants-spectateurs, qui les amènent à échanger entre eux : telle est la mission de chacune de ces petites pièces. Elles deviennent indirectement un moyen d’expression qui permet de créer des liens et des échanges entre les personnes.

« Nous voulons aller à la rencontre de citoyens qui n’ont pas forcément accès au théâtre en général et aux nombreux théâtres de Montréal. Quoi de mieux que des performances in situ, où chaque pièce s’intègre au parc, à son lieu d’accueil pour aller rejoindre une communauté dans un contexte auquel elle n’est pas habituée ? » ajoute Sabrina Johnson.

« Frédéric Jeanrie, avec qui j’ai lancé le Théâtre du Ricochet et metteur en scène des Indiscrétions publiques, a d’autant plus cette fibre sociale. Formé à la comedia dell’arte, il pousse l’humour comme facilitateur d’échange dans les différentes pièces. Ce sont des comédies autant adressées aux adultes qu’aux enfants. »

Une édition qui s’agrandit

Indiscrétion Publique au Square Chabot

Cette année, le festival se disperse au quatre coins de l’Ile de Montréal. Outre ses lieux habituels tels le Parc Lafontaine ou le Parc Beaubien, les scénettes iront s’installer à Pointe-aux-Trembles, Verdun et Montréal-Nord.

Le festival démarre par un [email protected] sous forme de lecture publique des textes à la Maison de la Culture du Plateau le 15 avril à 17h. Il occupera divers espaces publiques du Plateau, de Montréal et de l’Ile jusqu’à début septembre.

Vos commentaires
loading...