Publicité

Cinéma : Francofonia, un film inclassable

Culture
Benjamin Utzerath
Deux hommes férus de culture. Photo : www.thefilmstage.com

Quatre ans après Faust, Alexandre Sokourov revient avec un ovni cinématographique, Francofonia. À mi-chemin entre le documentaire et la fiction, cette création hybride forme une espèce de patchwork bigarré.

Tout au long de Francofonia, la voix hors champ du cinéaste expose une réflexion personnelle sur l’art, le pouvoir et l’histoire. Sokourov s’intéresse au destin du Louvre et de ses riches collections sous l’Occupation. Il révèle aux cinéphiles les coulisses du château médiéval devenu musée à l’époque napoléonienne.

Napoléon et Marianne, fantômes de l’Histoire

Le réalisateur entremêle son récit de plusieurs tableaux : la préservation du patrimoine culturel et la dérive d’un bateau lors d’une tempête et la rencontre des personnages Napoléon Bonaparte (Vincent Nemeth) et Marianne (Johanna Korthals Altes).

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, férus de culture, le Français Jacques Jaujard (Louis-Do de Lencquesaing) et l’Allemand Franz Wolff-Metternich (Benjamin Utzerath) ont uni leurs efforts pour préserver les trésors nationaux du Louvre. Ceux-ci ont été soustraits à la convoitise nazie. Jaujard, directeur du musée, a préparé minutieusement le déménagement des collections d’objets, de sculptures et de tableaux dans différents lieux secrets. En prétextant la lourdeur bureaucratique, le comte Wolff-Metternich a refusé de faire rapatrier les œuvres d’art à Paris.

Francofonia, un pari audacieux

L’intérêt de Francofonia réside dans les compositions photographiques de Bruno Delbonnel, les images d’archives, le talent des acteurs, les reconstructions historiques et les photos aériennes. Malgré les nombreux retours en arrière, quelques longueurs se font sentir.

Décidément, Francofonia est un film inclassable!

La bande-annonce

Le film Francofonia est présentement à l’affiche au Cinéma du Parc en version originale multilingue avec des sous-titres anglais.

Vos commentaires
loading...