Publicité

Jeunes artistes en puissance exposent à l’École Lanaudière

Culture
Les oeuvres des enfants de l’école Lanaudière (photo : gracieuseté de l’École)

Les élèves de l’école Lanaudière ont présenté leurs œuvres réalisées au cours de l’année scolaire lors de l’exposition annuelle des projets d’art plastique.

Des masques tout droit sortis du film « Moonrise Kingdom » (photo : gracieuseté de l’école Lanaudière)

Des masques tout droit sortis du film « Moonrise Kingdom » (photo : gracieuseté de l’école Lanaudière)

L’école, qui fait une généreuse place aux arts dans son programme d’enseignement, organise chaque année une exposition qui rassemble dans son gymnase tous les projets d’art plastique réalisés lors des derniers mois.

Mathieu Lachance, directeur de l’école Lanaudière, se sent chanceux : « Les enfants de l’école viennent de familles installées sur le Plateau, où le potentiel artistique est immense. Ils sont très stimulés par ce type de projet et autant les parents que les enfants y investissent beaucoup d’énergie! »

Effectués lors du cours d’art plastique, durant le service de garde ou pendant la classe, ces projets permettent aux jeunes artistes de libérer leur force créatrice.

La libellule de Noé. (photo : Pierre de M)

La libellule de Noé. (photo : Pierre de M)

Noé, 10 ans et demi, est particulièrement fier de sa libellule multicolore en papier mâché : « Au début, j’avais fait un serpent à deux têtes et ça m’a fait penser à une libellule. Puis je me suis dit, les serpents à deux têtes, c’est comme les chaussures : on a tous les mêmes à l’école – ben oui, regarde! Donc, je l’ai transformé en libellule. »

Pas de chance pour Noé, sa libellule a mis trois ans avant d’être exposée. « Oui, je l’ai fait quand j’avais 7 ans. La première année, elle était un peu brisée. La deuxième, il n’y avait vraiment plus de place pour l’accrocher au mur d’exposition. Et la troisième année, ma professeure d’art plastique l’a oubliée dans un coin ».

C’est l’occasion pour les différents artisans de l’exposition – parents d’élèves, professeurs, éducateurs et élèves – de se retrouver, les enfants courant à travers les différentes parties de l’exposition, tous plus heureux les uns que les autres de présenter leurs œuvres.

 

——–

Perspectives

Dans ce brouhaha de rires d’enfants, de cris, de petites têtes levées qui vous interrogent du regard et de courses précipitées, je n’ai pas pu m’empêcher de replonger 15 ans en arrière : un cours d’art plastique à l’école de la rue Rollin à Paris, tout fier de la peinture de mes nénuphars à la Monet – tableau encadré par ma et toujours accroché dans la chambre d’enfance.

Et aussi, de réaliser que je serai à la place de ces jeunes parents d’élève d’ici aussi une quinzaine d’années.

Enfants, parents, professeurs et éducateurs se mélangent. (photo : Pierre de M)

Enfants, parents, professeurs et éducateurs se mélangent. (photo : Pierre de M)

Vos commentaires
loading...