Publicité

Le Plateau se retrouve avec un surplus de 6 millions

Économie, Politique
élus de l'arrondissement du Plateau lors d'une séance du conseil
L’arrondissement du Plateau dégage un surplus de gestion de 5 941 900$ pour l’exercice 2015. Les élus l’ont confirmé à la séance du conseil du 2 mai. (Photo: Stéphane Desjardins)

Surprise au conseil d’arrondissement du Plateau Mont-Royal de ce soir (2 mai) : les dossiers de la séance révèlent un surplus de gestion de 5 941 900 $ pour l’exercice 2015.

Une citoyenne, Suzanne Craig, qui constate que son compte de taxes a augmenté de 780 $ cette année, s’est dite étonnée d’apprendre l’existence d’un tel surplus. « Cette somme représente environ 10 % du budget total de l’arrondissement. Je suis franchement incrédule », a-t-elle rajouté.

Le maire Luc Ferrandez a répondu que le surplus réel se chiffrait plutôt autour de 300 000 $. Une somme qu’il juge trop serrée à son goût, considérant le budget total de l’arrondissement, d’une soixantaine de millions. « Le reste est constitué d’une série de sommes liées à des dossiers ponctuels, a-t-il ajouté. Par exemple : habituellement, nous devons payer autour d’un million de dollars à la CSST pour des dossiers liés à la sécurité au travail. Mais, en 2015, il n’y a pratiquement pas eu d’accident du travail dans l’arrondissement. Le budget de déneigement est également beaucoup moins élevé que prévu, d’environ un million. Nous avions aussi réservé une somme de 500 000 $ pour changer les panneaux de signalisation à cause de la nouvelle règlementation concernant les vignettes. Mais, finalement, nous n’avons pas changé les pancartes… »

M. Ferrandez a aussi ajouté que l’arrondissement a encaissé des revenus accumulés depuis des années et des imprévus de 250 000 $ liés aux colonnes Morris. « Tous ces imprévus se sont accumulés pour former ce surplus de plusieurs millions, a-t-il ajouté. Mais comme nous ne sommes absolument pas certains que cette situation va se reproduire l’an prochain, nous avons décidé d’en mettre une partie dans une réserve. »

Mme Craig est revenue à la charge en soulignant que l’administration avait également décidé d’allouer une somme supplémentaire de 159 300 $ au Fonds de dynamisation des artères commerciales. « Je comprends votre point de vue, mais l’arrondissement vit sous une tension budgétaire permanente, a répondu le maire. Nous manquons, dans les faits, de plusieurs millions de dollars pour disposer des ressources adéquates pour mener nos projets, ou faire face à des problématiques qui s’aggravent d’année en année, comme l’itinérance, les graffitis ou la violence. »

De fait, on peut lire au sommaire décisionnel préparé pour le conseil que l’administration Ferrandez a décidé d’allouer 4,3 M$ à une réserve, de rembourser 474 623 $ de son déficit prévu pour 2016, de verser une somme similaire à la ville centre pour rembourser le déficit accumulé de l’an dernier, de créer une réserve de 500 000 $ pour les dossiers liés à la sécurité du travail et d’allouer le même montant au Cabinet de la directrice de l’arrondissement pour des « projets spécifiques ».

AJOUT EFFECTUÉ LE 11 MAI

Plusieurs citoyens se sont plaint que l’administration Ferrandez ait publié les documents budgétaires quelques heures seulement avant la réunion du conseil. Sur notre page Facebook, plusieurs assimilent cette situation à un manque de transparence.

Vos commentaires
loading...