Publicité

Le commerce local prend le haut du pavé

Économie
Année après année, la foire commerciale Pavé Poésie fait courir les foules sur l'avenue du Mont-Royal.
Année après année, la foire commerciale Pavé Poésie fait courir les foules sur l’avenue du Mont-Royal. (photo : Jean-François Leblanc, courtoisie de la SDAMR)

Les préparatifs vont bon train pour la troisième édition de Pavé Poésie qui mettra en valeur le commerce local sur Mont-Royal, du 2 au 5 juin.

« Il y a pas mal d’action », confirme le directeur général de la Société de développement de l’Avenue du Mont-Royal (SDAMR), Charles-Olivier Mercier.

Ce sont plus de 350 boutiques et commerces qui participeront la semaine prochaine à la grande vente trottoir qui attire bon an mal an près d’un demi-million de visiteurs sur quatre jours.

« C’est quand même assez stable, l’achalandage à nos foires », indique le directeur général de la SDAMR qui mentionne que, malgré le temps maussade qui avait marqué l’ouverture de l’événement l’an dernier, près de 400 000 personnes y ont participé.

La culture rencontre le commerce

Comme le festival Mural, qui débarquera bientôt sur le boulevard Saint-Laurent, Pavé Poésie est avant tout un événement culturel qui attire les foules et fait bondir le chiffre d’affaires des commerces locaux.

« C’est un mariage gagnant pour nous », estime Charles-Olivier Mercier qui, sans pouvoir donner de chiffres précis, parle de « retombées économiques extrêmement importantes ».

Des zones bien définies

La méga-vente trottoir qui s’étendra sur 2,6 kilomètres entre le boulevard Saint-Laurent et la rue Fullum comporte plusieurs zones distinctes et « trois portes d’entrée », précise-t-il.

« C’est très diversifié d’un tronçon à l’autre », explique le directeur de la SDAMR.

Il y aura ainsi de l’animation artistique et musicale sur le tronçon à l’ouest de Saint-Denis, alors que la place Gérald-Godin sera le théâtre d’activités dans le cadre de la 17e édition du Festival de la poésie de Montréal. Le tronçon à l’est d’Iberville accueillera quant à lui une zone familiale et débouchera sur les nouveaux aménagements installés récemment par la SDAMR.

(Re)découvrir les commerces locaux

En plus de pouvoir profiter du nouveau placottoir et des nombreuses terrasses de bars ou de restaurants, les badauds profiteront d’une prolongation des heures d’ouverture des commerces jusqu’à 23 heures, tous les soirs.

Ce sera l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les commerces locaux, dont les lauréats ou des finalistes des bourses de l’avenue, comme la nouvelle fromagerie Bleu & Persillé (gagnante catégorie Jeune entreprise), la coopérative Ecto (gagnante catégorie Implication locale / Développement durable) et la boutique l’Intervalle (gagnante catégorie Commerce de l’année), ou encore la Microbrasserie Boswell (finaliste catégorie Jeune Entreprise) ou le Boucanier (finaliste catégorie Commerce de l’année).

Vos commentaires
loading...