Publicité

5 bougies pour l’Espace La Fontaine

Culture, Vie de quartier
(photo : Emilie Gagnon)
La Fanfare des Faux-Nez joue pour les 5 ans de l’Espace La Fontaine (photo : Emilie Gagnon)

L’Espace La Fontaine fêtait le 8 juin ses 5 ans. Habitués et acteurs du projet se sont retrouvés sous l’égide de la bonne bouffe, du plaisir, de la culture, de la détente et des rencontres, cinq signes qui définissent la mission du chalet-restaurant situé en plein cœur du Parc La Fontaine – qui souffle par ailleurs sa 115e bougie!

Un lieu pour tous

« C’est un lieu de vie : un espace dédié aux citoyens qui peuvent venir manger quelque chose au bistro, prendre un verre ou simplement s’installer à une table et profiter du WiFi gratuit » explique Anne Marie Collins, chef de division à l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal qui s’est occupée du dossier.

L’Espace La Fontaine accueille ainsi de nombreuses activités : des festivals, comme le Festival de BD de Montréal, des conférences, des expositions, des tournages et des enregistrements d’émissions comme La Nature selon Boucar, émission du biologiste et humoriste Boucar Diouf pour Radio-Canada, à laquelle est invité le public les mardi et jeudi de 17 h à 19 h.

Le bâtiment chalet-restaurant de l'Espace Lafontaine (photo : Pierre de Montvalon)

Le bâtiment chalet-restaurant de l’Espace La Fontaine (photo : Pierre de Montvalon)

Un projet porté à bout de bras

« Quand Luc Ferrandez est arrivé [en tant que maire de l’arrondissement], il a tout de suite voulu rouvrir le restaurant, coûte que coûte », se rappelle Anne Marie Collins.

La réhabilitation du chalet-restaurant du parc La Fontaine a été une priorité du Maire Ferrandez, lorsque celui-ci a été élu en 2009. « Nous avons fait face à toutes sortes de résistances lorsque j’ai avancé le projet. Les syndicats arguaient que le bâtiment était du ressort de la ville, le service des immeubles avançait qu’il y avait de trop importantes rénovations à effectuer et ainsi de suite », explique le maire Ferrandez.

Mais le plus gros défi a été de trouver le budget : « J’ai pris la décision de laisser fondre la neige après une tempête afin de récupérer l’enveloppe budgétaire et l’investir dans ce projet », raconte le maire.

Discours du Maire Ferrandez (photo : Émilie Gagnon)

Discours du maire Ferrandez (photo : Émilie Gagnon)

Succès retentissant et de nombreux défis

Après cinq années d’existence et plus de 125 000 visiteurs, le succès de l’Espace La Fontaine et de son restaurant ne se dément pas. « Je suis très fier d’avoir un espace comme celui-ci, digne des grandes villes européennes » annonce le Maire Ferrandez. Mais à la question de savoir s’il était content, celui-ci de répondre malicieusement : « Par nature, je ne suis jamais content ».

L’Espace La Fontaine espère attirer de plus en plus de visiteurs, et ce, surtout l’hiver. Le but annoncé : être reconnu comme un des lieux les plus attrayants de la métropole.

Vos commentaires
loading...