Publicité

Musique et danse tout l’été sur la rue Duluth !

Culture, Vie de quartier
Concert à Duluth en’ Arts (photo : gracieuseté du festival)

Le festival de musique Duluth en’ Arts revient pour une cinquième édition. Des spectacles de musiques et de danses d’ici et d’ailleurs animeront le petit parc Duluth-Laval durant tout l’été.

Festival de quartier, festival multiculturel

Les vendredi, samedi et dimanche, une trentaine de spectacles, tous gratuits, est proposée aux gens du quartier, passants et touristes dans le parc Duluth-Laval. « Sûrement le plus petit parc de Montréal avec le plus d’activité ! » ajoute Gilles Bédard, organisateur du festival.

« Les artistes sont montréalais, québécois et certains du quartier. Mais il y beaucoup de différentes nationalités : mexicain, péruvien, chilien, français, québécois; la liste est longue. »

(photo : page Facebook du festival)

D’où l’appellation, de festival multiculturel : les racines et cultures se mélangent. C’est surtout toute une panoplie de musiques différentes qui est proposé au public : country, rockabilly. Jazz, tango, klezmer etc.

« Étant donné que c’est à l’extérieur et gratuit, il faut que ça soit une musique qui attire l’attention, qui rassemble. Certaines personnes, par exemple, à peine entendent-elles de la musique latine, qu’elles ont des fourmis dans les pieds ! Les artistes font un show, avec passion et avec cœur, mais il faut que ça aille piquer la curiosité des passants. »

Duluth en’ Arts commence d’ailleurs sa programmation par un spectacle de musique et de danse brésilienne.

Un parc à l’histoire mouvementée

« Avant le réaménagement du parc en 2014, celui-ci servait de toilettes publiques, de lieu de beuveries nocturnes voire même matinales, ainsi que de camping public grâce aux petits buissons qui permettaient de se soustraire à la vue des passants. Bref, une vraie litière » raconte Gilles Bédard.

Duluth

(photo : gracieuseté du festival)

Améliorer la qualité de vie du voisinage, avoir plus de gens dans la rue, créer une atmosphère plus saine, voilà autant d’objectifs que le festival s’est donné.

Depuis, Duluth en’ Arts, avec l’Association des Commerçants de la rue Duluth, est devenu au fil des éditions une courroie de transmission pour faire démarrer d’autres projets sur la rue. Pour preuve : le lancement des Pianos Publics mardi prochain au parc.

Une institution en passe de rester

Le succès du festival ne se dément pas : bénévoles et musiciens reviennent d’année en année et les gens du quartier affichent une satisfaction absolue.

« Comment envisage-je Duluth en’ Arts dans plusieurs années ? Je le vois plus connu, , tout en restant un festival de quartier » explique Gilles Bédard. « Je veux juste être meilleur que l’an passé. Et de ce que j’ai entendu à propos du festival, de ce que je crois, le festival est là pour durer. »

Programmation de l'édition 2016 de Duluth en' Arts (photo : page Facebook du festival)

Programmation de l’édition 2016 de Duluth en’ Arts (photo : page Facebook du festival)

Vos commentaires
loading...