Publicité

Les bonnes pratiques pour réduire les allergies à la maison

Immobilier, Commandité
Dracaena reflexa.
Les plantes jouent un rôle essentiel dans la qualité de l’air intérieur. Notre photo: une dracaena reflexa. (Photo: Kenpei – Wiki Commons)

Quels sont les bons gestes à adopter au quotidien à l’intérieur et à l’extérieur des maisons pour réduire l’impact des allergies?

Une bonne aération

Une pratique, qui devrait être un réflexe dans chaque maison, est de s’assurer de la bonne circulation d’air dans les pièces à risque telles que la salle de bain et la cuisine. Pour la salle de bain, vous aurez besoin d’un échangeur d’air efficace qui évacuera facilement l’humidité. Dans la cuisine, au minimum une hotte aspirante sera nécessaire pour faire circuler vers l’extérieur les graisses de cuisson.

Une bonne ventilation se combine à un dépoussiérage assidu. Passer régulièrement l’aspirateur, nettoyer les endroits oubliés tels que les hauts des portes et laver les draps plus souvent réduirait effectivement les allergies aux acariens.

Évitez les produits parfumés

Les substances nocives dans les produits ménagers sont de plus en plus courantes. La dernière chose que l’on souhaite serait de mettre sa santé en danger en faisant son lavage! Il est donc conseillé d’utiliser autant que possible des produits sans parfum dont l’efficacité nettoyante est équivalente aux produits qui en contiennent.

Le Colloque Maisons Saines d’ÉcoHabitation

Événement annuel accès autour de la santé à la maison, le colloque Ma Maison en Santé d’ÉcoHabitation regorge de solutions simples et abordables pour prendre soin de soi, chez soi! Parmi les nombreux conseils à retenir, laisser les chaussures dans l’entrée ou dans un endroit clos plutôt que de les éparpiller partout dans la maison est préférable puisque nos souliers transportent avec eux pesticides et autres éléments néfastes de l’extérieur.

L’aide des plantes

Bien que les effets positifs des plantes ne soient plus à démontrer, un groupe de chercheurs de l’Université Harvard y a consacré une étude sur la place des plantes dans vos habitudes de vie. Le résultat met en évidence l’impact bénéfique des plantes dans notre quotidien en démontrant que les femmes résidant à moins de 250 mètres d’une zone de végétation ont une durée de vie plus longue que celles non exposées.

Les vertus des plantes sont aussi percevables dans les maisons, si vous décorez votre intérieur de verdure contribuant à purifier l’air. Les plantes araignées par exemple, filtrent de nombreuses impuretés.

L’aloès vera, très à la mode dans les épiceries, absorbe le formaldéhyde purifiant ainsi l’air et est également reconnue pour arrêter les ondes électromagnétiques.

Entourez-vous donc de végétation même dans votre propriété et vous verrez votre environnement moins pollué, le bruit atténué.

Retrouvez-nous chaque semaine pour de nouvelles chroniques et suivez-nous sur Facebook!

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...