Publicité

Caribou gourmand: Un nouveau bistro aux influences franco-québécoises

Économie
Rondins de bois et caribou ornent les murs du Caribou gourmand (photo : gracieuseté)
Rondins de bois et caribou ornent les murs du Caribou gourmand (photo : gracieuseté)

Il y’a un mois, le Caribou gourmand, un bistro aux influences franco-québécoises, ouvrait ses portes dans le Mile-End.

C’est au coin de Saint-Laurent et Maguire, dans les locaux de l’ancien Atelier, que l’on découvre l’univers culinaire et écoresponsable d’Inès et Guillaume Paimparay.

Deux « caribous » gourmands 

Lorsqu’ils rentrent en France, ces deux gourmands se font appeler « les caribous ». Le choix du nom de leur première adresse gourmet est alors une évidence pour eux : ce sera « Le Caribou gourmand ».

Ces jeunes Français de 25 et 26 ans, parents d’une petite fille et fraîchement débarqués, il y a 4 ans, de leur Normandie natale, ont eu l’idée d’exporter des « plats qui ont marqué l’histoire de [leur] vie », comme aime souligner Guillaume. Tandis qu’Inès s’affaire à créer les desserts et s’occuper de la gestion du restaurant, son conjoint dirige la cuisine.

Le couple allie les saveurs françaises et les influences canadiennes, passant de la spécialité maison, les cuisses de grenouilles flambées au Pastis, à un met plus local, le carpaccio de betteraves à l’érable. « Nous voulons une cuisine de cœur, il y a dans nos assiettes ce qu’on aime manger et partager », dixit Guillaume.

Un bistro écoresponsable?

Les menus sont fabriqués avec des produits de saisons. « C’est une cuisine de marché, du fait maison, des choses simples que l’on maîtrise », ajoute Inès.

Avec une variété de plats axés sur la fraicheur, les produits locaux et la conscience écologique, les propriétaires du Caribou Gourmand disent vouloir répondre à une logique écoresponsable.

Chaque matin, le chef s’approvisionne en viande et en fruits au marché Jean-Talon, le pain quant à lui émane d’une boulangerie du Mile-End.

Les légumes proviennent de Second Life, une plateforme de commerce en ligne de fruits et légumes « moches » qui a la vocation de vendre ces aliments difformes ne correspondant pas aux normes esthétiques des supermarchés, qui seront donc invendus et, de surcroît, gaspillés.

Pour « soutenir les entreprises locales et avoir un impact positif sur la vie de quartier », Inès et Guillaume feront appel, dès le mois d’août, aux services de l’équipe de Fooducoin pour la livraison à vélos de leurs brunchs.

« Nous aspirons à être une adresse conviviale, chaleureuse et respectueuse de l’environnement… dans un quartier qui nous ressemble », lancent en cœur les deux amoureux de la « bonne bouffe ».

Le bistro est ouvert du mercredi au dimanche, de 11 h à 22 h.

Pour les contacter : www.caribougourmand.com

Vos commentaires
loading...