Publicité

Hybride : effets spéciaux québécois à Hollywood

Culture, Économie
Le blockbuster « Pacific Rim » dont Hybride a réalisé une partie des effets spéciaux. (photo : gracieuseté de l’entreprise)
Le blockbuster « Pacific Rim » dont Hybride a réalisé une partie des effets spéciaux. (photo : gracieuseté de l’entreprise)

Star Wars, Hunger Games, Avatar… La liste des blockbusters hollywoodiens sur lesquels a travaillé le studio Hybride, spécialisée en effets visuels, est longue. Installée à Piedmont, dans les Laurentides, l’entreprise a ouvert un bureau au cœur du Mile-End.

Son cœur de métier : les effets visuels 

Le portfolio du studio Hybride est plutôt fourni : il a participé à la production de quelque 1000 campagnes publicitaires et plus de 70 superproductions hollywoodiennes.

Différentes scènes du dernier Star Wars, de l’adaptation cinématographique du fameux jeu vidéo Warcraft et de la nouvelle série Jurrasic World proviennent tout droit du studio. Prochaine grosse production sur laquelle il collabore : Valérian, une adaptation de la bande dessinée française par Luc Besson, réalisateur du Cinquième élément.

Filiale d’Ubisoft

Les locaux d'Ubisoft Montréal, où sont situés les bureaux d'Hybride (photo : gracieuseté de l'entreprise)

Les locaux d’Ubisoft Montréal, où sont situés les bureaux d’Hybride. (photo : gracieuseté de l’entreprise)

Fondé par 4 quatre partenaires il y a 25 ans, Hybride est racheté par Ubisoft, le mastodonte dans le milieu du jeu vidéo dont les studios montréalais sont situés au croisement Saint-Laurent et Saint-Viateur.

« Ça nous a apporté beaucoup de stabilité et une vision stratégique », explique Michel Murdock, vice-président stratégique et co-fondateur du studio. « Grâce au soutien du groupe Ubisoft, nous approchons différemment nos différents marchés. »

Mais chaque avantage vient avec ses inconvénients. « Nous avons conservé une grande autonomie, mais nous avons maintenant des comptes à rendre tous les mois au groupe. Comme entrepreneur de PME, il faut s’adapter. »

Mile-End, cœur techno de Montréal 

Le studio piedmontais a ouvert en début d’année des bureaux au cœur du Mile-End afin de conserver un accès aux personnes qualifiées et désireuses de rester dans un cadre urbain.

« Il faut que nous restions attractifs comme employeur : le Mile-End est un endroit de choix, là où la plupart des startups se concentrent. C’est très hip, très en demande et permet une grande synergie pour les employeurs et les travailleurs », raconte Michel Murdock. 

La VR, une avenue future?

La réalité virtuelle (Virtual Reality en anglais, ou VR) est en train de changer la donne dans le milieu du cinéma et du jeu vidéo. Les casques envahissent les différents festivals ou conférences dédiés au médium numérique.

« La réalité virtuelle est encore dans ses débuts. Nous savons que ça mijote, mais nous ne sommes pas certains de la forme que ça prendra », conclut Michel Murdock.

Vos commentaires
loading...