Publicité

Ouverture du Fuzz wax bar : un bar pas rasoir!

Économie
Florence Rossavik et Jessica Frampton, propriétaires de la chaine Fuzz Wax Bar. (photo : page Facebook de la compagnie)
Florence Rossavik et Jessica Frampton, propriétaires de la chaine Fuzz Wax Bar. (photo : page Facebook de la compagnie)

« Adieu rasoir, bonjour beauté! » Tel est le slogan de ce nouveau genre de bar beauté qui vient d’ouvrir ses portes rue Saint-Denis, au coin de Mont-Royal.

Florence Rossavik et Jessica Frampton, deux trentenaires, originaires pour la première de France et la seconde de Toronto, ont fait le pari fou en 2012 d’ouvrir une chaîne de bar à épiler.

Flirtant sur la vague des bars à ongles et des bars à sourcils, elles ont inauguré, le 30 juillet dernier, leur sixième bar à épilation au 4395, rue Saint-Denis.

« Nous sommes très heureuses d’inaugurer ce concept qui n’existe pas ici à Montréal, cela fait trois ans que nous voulions ouvrir. Nous sommes satisfaites, d’autant plus que, nous ouvrons le plus grand centre parmi les Fuzz Wax Bar », confie Mme Rossavik, propriétaire de la chaîne.

Un bar à épilation où l’on trouve « que de l’épilation à la cire abordable et très bien faite », pouvait-on lire sur les tracts distribués lors de l’inauguration.

Un salon d’épilation

Le Fuzz Wax Bar tient son anglicisme de par ses origines : une chaîne de bar à beauté venue tout droit de Toronto.

Le studio d’épilation (en anglais Wax Bar) a fait son entrée au Canada en février 2012, premier salon inauguré dans la capitale de l’Ontario.

Désormais, la chaîne compte plus de six franchises à travers le Canada et une première à Montréal.

Les salons d’esthétique et les instituts de beauté offrent depuis longtemps l’épilation à la cire parmi leurs services. Mais dans un Waxing Bar, le service offert, c’est l’épilation à la cire, avec en prime des cires parfumées et des produits spéciaux avant et après épilation.

Au Fuzz Wax Bar, on trouve quatre produits différents pour préparer la peau à l’épilation.

« Notre gamme de produits est 100 % naturelle, faite dans notre laboratoire à Toronto », explique la présidente de la compagnie.

Un concept inspiré de France

« C’est en arrivant au Canada en 2010 que je me suis mise à chercher ce genre d’endroit comme j’avais l’habitude d’aller en France. Un lieu où l’on s’épile rapidement, pas cher et sans rendez-vous. Malheureusement, ce concept n’était pas en place alors je me suis dit pourquoi pas le créer? » rajoute Florence Rossavik.

Dans un tel studio d’épilation, la plupart des interventions prennent environ 15 minutes chacune.

Même les hommes sont clients : ils peuvent se faire enlever du poil sur le dos, la poitrine, les sourcils, les parties génitales, les bras et les jambes.

Les prix dépendent de l’option d’abonnement choisie : des abonnements mensuels qui donnent des tarifs préférentiels ou des zones à épiler.

Le studio d’épilation est ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 21 h, et les samedi et dimanche, de 9 h à 20 h.

Vos commentaires
loading...