Publicité

Reconquête estivale de l’avenue du Mont-Royal

Culture
Une fresque réalisée dans le cadre de Nuit Blanche sur Tableau Noir, qui fait peau neuve cette année pour devenir Réappropriation Urbaine
Une fresque réalisée dans le cadre de Nuit Blanche sur Tableau Noir, qui fait peau neuve cette année pour devenir Réappropriation Urbaine (photo : Jean-François Leblanc)

Nuit Blanche sur Tableau Noir, traditionnelle rencontre de la fin de l’été, se fait une nouvelle peau : réappropriation urbaine (RU).

Artistes, danseurs et musiciens s’installent le temps d’une fin de semaine sur l’avenue du Mont Royal. Entre les rues Boyer et Pontiac, réappropriation urbaine propose au public activités, concerts de musique et DJ, spectacles de danse ainsi que la réalisation de plusieurs fresques.

Nouvelle mouture 

« Après 21 éditions de Nuit Blanche sur Tableau Noir, nous avions le goût de rafraichir un peu le concept », explique Sylvie Dugré, directrice d’Odace Évènement, filiale culturelle de la Société de développement de l’Avenue du Mont-Royal.

Même si les différentes éditions de Nuit Blanche sur Tableau Noir ont enchainé les succès, il fallait réactualiser le concept. « Réaffirmer l’évènement avec un nom qui met bien en valeur notre mission qui consiste à favoriser la rencontre en public et créateurs en milieu urbain », selon Sylvie Dugré.

Affiche de Réappropriation Urbaine

Défis artistiques

Les foires nocturnes sont chaque année la grande attraction de l’évènement. Des artistes-peintres viennent réaliser des fresques éphémères à même le béton. Des séances de body-painting sont aussi offertes gratuitement au public « Nous avons voulu sortir du cadre, faire autrement » note Sylvie Dugré. « Ce n’est pas juste la fresque qui compte, mais aussi le processus : l’artiste se fait aussi médiateur culturel au contact des personnes qui le regardent travailler. »

De la même façon, la Compagnie Marie Chouinard vient présenter In Museum V.2, un spectacle où le public non seulement interagit avec les danseurs, mais aussi est à l’origine de la chorégraphie. « Danser à l’extérieur, cela déstabilise danseur et public! Mais, c’est ainsi que notre nouveau nom “réappropriation urbaine” prend tout son sens », souligne-t-elle.

Synergie

Réappropriation urbaine se déroule durant les festivités de la foire commerciale, avec la fermeture de l’avenue du Mont-Royal. De la même manière que le Pavé Poésie qui s’est tenu début juin, il s’agit d’amener – et voire de ramener- les riverains dans la rue.

Réappropriation urbaine aura lieu du 25 au 28 août, en même temps que la foire commerciale, dont voici la programmation complète.

 

Radio Radio_@Leda et St-Jacques-2

Le groupe Radio Radio offre un spectacle gratuit le jeudi 25 août, à 20 h (photo : Leda et St-Jacques)

Vos commentaires
loading...