Publicité

Le Brésil au Cinéma du Parc

Culture
Le Festival du Film Brésilien est de retour !
Le Festival du Film Brésilien est de retour !

Le 10ème Festival du Film Brésilien s’arrête à Montréal pour présenter ses films au cinéma du Parc du 21 au 27 octobre. Une occasion pour voir (ou revoir) Aquarius, phénomène du festival de Cannes salué tant par la critique que le public, ou simplement plonger pour quelques heures dans ce panorama du Brésil.

Portrait ambulant du Brésil

Onze films de fiction et deux documentaires présentés au Festival du Film Brésilien de Montréal viennent brosser un portrait du cinéma brésilien, et « donnent la possibilité au public de voyager » selon Katia Adler, fondatrice et directrice du festival. « Les genres se mélangent : comédies, drames, fiction, documentaire : l’idée est de découvrir un peu de l’histoire du Brésil » ajoute t-elle. Le festival lui même voyage entre Rio, Paris, Toronto où il sera présenté début novembre, et Montréal.

La Brésilienne, qui a vécu près de 25 ans en France, a lancé ce festival à Paris dans la fin des années 90 alors que les médias ne montraient que la violence, les morts et la pauvreté du Brésil. « J’ai voulu montrer autre chose. Je vivais en France depuis longtemps et j’ai ressenti le besoin de retrouver mes racines brésiliennes, de les défendre » raconte t-elle.

Voici donc 18 ans que le festival est présenté à Paris et 10 ans pour les éditions de Montréal et Toronto, lancées au hasard de rencontres avec des canado-brésiliens. « Je ne connaissais pas du tout le Canada ! » ajoute Katia Adler.

Trouver son public, un défi pour les films d’auteur

Fléau pour le cinéma d’auteur, la distribution en salle est parfait un réel problème pour ces films. « Beaucoup de nos films d’auteur tournent dans les festivals à l’international, mais sont très peu distribués chez nous ! » Le cinéma québécois ne fait pas figure d’exception, d’autant plus avec la fermeture récente du cinéma l’Excentris.

« Aquarius a fait 500 000 entrées au Brésil, ce qui est bien, mais loin des trois, quatre, cinq ou six millions d’entrées que font les comédies locales, qui, elles, sont très peu diffusées à l’étranger » explique la directrice.

Aquarius, succès critique et public, tant au Brésil qu’à l’international, et présenté en ouverture du festival :

Boi Neon, un de ces films d’auteur au succès formidable dans les festivals mais mal distribué dans son pays d’origine :

Recherche fiancé pour ma femme, une de ces comédies dont les Brésiliens raffolent tant :

Vos commentaires
loading...