Publicité

Fête des Morts et Halloween sur le Plateau Mont-Royal

Culture, Vie de quartier
Les figurines "del Dia de los muertos" du magason Saint-Antoine Importations sur la rue Duluth (photo : Pierre de Montvalon)
Les figurines « del Dia de los muertos » du magason Saint-Antoine Importations sur la rue Duluth (photo : Pierre de Montvalon)

Envie d’un Halloween pas comme les autres ? Pamplemousse est allé à la recherche d’activités sortant de l’ordinaire pour la Halloween. Première étape, la rue Duluth, pour découvrir la tradition mexicaine de la Fête des Morts.

« Dia de muertos » au magasin Saint-Antoine Importations

Alors que l’Halloween est synonyme en Amérique du Nord de costumes effrayants, de maisons lugubres et de films d’horreur, il en est tout autre chose au Mexique. Le 1er et 2 novembre le pays tout entier célèbre « El Dia de Muertos » ou Fête des Morts.

La Catrina trône sur l'étagère (photo : Pierre de Montvalon)La tradition veut que les habitants des villages se retrouvent dans les cimetières et organisent un souper « partagé entre le monde des morts et le monde des vivants », explique Irma Roman, propriétaire du magasin spécialisé en artisanat mexicain Saint-Antoine Importations. « Les femmes se déguisent en « Catrina », figure crée au début du XXe siècle par le graveur José Guadalupe Posada comme caricature de la haute société mexicaine de l’époque, et reprise plus tard par le peintre Diego Rivera » explique t-elle. Les squelettes deviennent alors des figures pleines de vie, de couleurs et de joie, comme en témoigne la vitrine du magasin, décorée spécialement à cet effet.

« C’est un amalgame des deux cultures très présentes au Mexique : les croyances pré-colombiennes que l’on retrouve dans la civilisation aztèque, et la religion catholique amenée par les conquistadors espagnol, explique Irma Roman. C’est une façon de réconcilier ces deux traditions. »

Le magasin propose au public de venir le mardi 1er novembre à partir de 18h déguster deux mets typiques de la Fête des Morts : le pain des morts ou « pan de muerto » et un breuvage fabriqué à partir de maïs appelé « Atole ».

Le SPVM entre dans la fête

Le service de police de la Ville de Montréal tiendra lui aussi un kiosque d’Halloween devant le poste de quartier à l’angle des rues Rachel et Brébeuf. On pourra y découvrir la liste longue des choses à faire et à ne pas faire durant la soirée pour passer un Halloween tout en sécurité. (La SAAQ propose même une animation pour tester vos connaissances et celles de vos petits).

Se faire peur dans les ruelles vertes

Quelques ruelles vertes se sont organisées pour organiser des party d’Halloween de quartier. L’occasion d’avoir peur avec ses voisins. La ruelle De Gaspé Casgrain lance la danse sur Facebook.

Vos commentaires
loading...