Publicité

Les 3 repères de Leonard Cohen

Culture, Histoire
Depuis l’annonce du décès de Leonard Cohen, ce petit coin tranquille s’est transformé en un lieu de recueillement pour les innombrables fans du chanteur dont la carrière s’est étendue sur près d’un demi-siècle. (photo : Simon Van Vliet)

Poète et chansonnier d’envergure internationale, Leonard Cohen est demeuré jusqu’à sa mort un citoyen du Plateau.

L’onde de choc créée par l’annonce du décès de Leonard Cohen hier, à l’âge de 82 ans, s’est fait sentir jusque sur le Plateau, où l’auteur-compositeur-interprète avait des repères bien ancrés. Pamplemousse.ca vous propose d’en revisiter trois.

1) Le parc du Portugal

Depuis l’annonce du décès, survenu jeudi, ce petit coin tranquille s’est transformé en un lieu de recueillement pour les innombrables fans du chanteur dont la carrière s’est étendue sur près d’un demi-siècle.

Photo : Simon Van Vliet

(photo : Simon Van Vliet)

C’est que sa maison de la rue Vallières, achetée en 1973 avec son ami d’enfance Morton Rosengarten pour la modique de somme de 7000 $, est demeurée le point d’ancrage montréalais de Leonard Cohen jusqu’à la fin de sa vie.

On ignore ce qui adviendra de cette maison de pierre typique du Plateau d’une certaine époque. Rappelons cependant qu’une maison voisine de la rue Saint-Dominique, ayant appartenu à l’auteur et militant souverainiste Michel Garneau et où Leonard Cohen a passé beaucoup de temps au début des années 1970, avait été mise en vente il y a quelques années pour près de 900 000 $.

2) Bagel’s, Etc.

L’auteur-compositeur-interprète le plus célèbre du Plateau, qui figure également au palmarès des célébrités de Saint-Viateur Bagel, a longtemps été un habitué du café-diner Bagels Etc… situé à deux pas de chez lui.

Photo : Simon Van Vliet

(photo : Simon Van Vliet)

3) Le Main Deli

Situé un peu plus au sud sur le boulevard Saint-Laurent, le Main Steakhouse and Delicatessen a été le restaurant de prédilection du chansonnier qui faisait à l’occasion exception à sa diète bouddhiste, principalement végétarienne, pour manger un fameux smoked meat montréalais.

Photo : Simon Van Vliet

(photo : Simon Van Vliet)

Fondé en 1974 par Peter Varvaro, le restaurant s’appelle aujourd’hui, loi 101 oblige, la Maison du bifteck Main Deli et est situé tout juste en face de la très courue charcuterie hébraïque chez Swartz.

À lire également : Leonard Cohen (1934-2016)

[Rectificatif : Le texte, publié initialement sous le titre « Les 3 repères de Leonard Cohen dans le Mile End », a été modifié pour tenir compte du fait qu’aucun des trois lieux cités dans l’article n’est situé à l’intérieur des limites historiques et administratives du Mile End. Toutes nos excuses.]

Vos commentaires
loading...