Publicité

2016, année de l’économie participative?

Économie
En moins de trois semaines, Ricochet avait pratiquement atteint son objectif de 50 000 $.
En moins de trois semaines, Ricochet avait pratiquement atteint son objectif de 50 000 $. (photo : capture d’écran du site de Ricochet)

Bougie d’allumage et bouée de sauvetage pour des projets en tout genre, le sociofinancement est une forme d’économie participative en plein essor.

Pamplemousse.ca revient sur quelques campagnes marquantes démarrées sur le Plateau et sur des initiatives qui s’inspirent du principe du financement participatif et collaboratif.

1) Smart Halo

Véritable success-story de sociofinancement, Smart Halo a atteint son objectif initial de 67 000 $ en à peine 15 heures et a réussi à recueillir, au bout de 30 jours, plus de 500 000 $, ce qui en fait l’une des campagnes les plus populaires de l’histoire de la plateforme Kickstarter au Canada.

Initialement prévue en mai 2016, la commercialisation du produit devrait commencer au début 2017.

2) Champ des possibles

À court de fonds au début de l’année, les Amis du Champ des possibles ont lancé une modeste campagne de sociofinancement sur la plateforme Ulule.

Après avoir atteint son objectif de 10 000 $ en une semaine, l’organisme a choisi de doubler la mise et a obtenu une contribution supplémentaire de l’arrondissement du Plateau qui lui a permis de lever un total de 30 000 $.

3) Ricochet

Fondé à l’aide d’une campagne de sociofinancement sur Indiegogo qui lui avait permis d’amasser plus de 80 000 $ en 2013, le média indépendant Ricochet, dont le siège est établi à la Halte 24-7, a lancé au début décembre une campagne pour financer sa défense face à une poursuite en diffamation de 350 000 $ intentée par le chroniqueur Richard Martineau.

En moins de trois semaines, Ricochet avait pratiquement atteint son objectif de 50 000 $. Fait à noter, le média indépendant mène sa campagne sur son propre site internet plutôt que de passer par l’une des nombreuses plateformes de sociofinancement existantes.

4) Espace collectif Desjardins

Prenant acte de l’intérêt grandissant pour ces nouvelles formes d’organisation économique, Desjardins a mis sur pied sa propre plateforme collaborative et participative en ligne.

Lancé en septembre, l’Espace collectif Desjardins permet de démarrer et de soutenir des projets d’économie locale, comme celui de la conciergerie.

Vos commentaires
loading...