Publicité

Les bâtiments écoénergétiques ne sont pas que pour les rêveurs!

Immobilier, Commandité
Rénover écologique, c’est fait prendre à votre propriété 4% de sa valeur initiale. (Photo: EGR Rénovations, Paris)
Rénover écologique, c’est fait prendre à votre propriété 4% de sa valeur initiale. (Photo: EGR Rénovations, Paris)

J’aimerais vous faire part des chiffres surprenants issus d’un rapport mettant en évidence la tendance écologique dans les rénovations immobilières.

Ce sondage, mené par Oxford properties, Mcgraw Hill properties et le Conseil du bâtiment du développement durable du Canada, avance que ce sont actuellement ⅓ des constructions qui suivent les normes écologiques. D’ici 2017, la moitié des constructions vont l’être.

En Amérique du Nord, l’énergie consommée est principalement liée aux bâtiments puisqu’elle représente 54 % de l’énergie totale. Autrement dit, plus de la moitié de l’énergie que l’on consomme sert à alimenter les endroits où les Canadiens travaillent et vivent.

Un excellent exemple commercial de cette tendance à la rénovation écologique s’est fait remarquer dans l’édifice de la Place Ville-Marie, situé dans l’arrondissement de Ville-Marie à Montréal. Ce bâtiment des années 1960 fait actuellement l’objet d’une reconversion en bâtiment LEED, permettant ainsi de sauver énormément d’énergie.

Chez soi

À l’échelle individuelle, quels gestes chaque citoyen peut-il faire pour économiser de l’énergie?

Entamer des travaux de rénovation écologiques démontre bien des avantages, sur votre habitation et sur votre porte-monnaie. Rénover écologique, c’est fait prendre à votre propriété 4 % de sa valeur initiale. Huit années suffisent pour retrouver l’investissement misé dans une transformation écologique. Sur le long terme, cette somme déployée vous fera économiser sur votre facture d’électricité; 82 % des propriétaires d’immeubles et des constructeurs immobiliers ont ainsi constaté une diminution de la consommation d’énergie après des travaux de rénovation à tendance écologique.

Via Capitale du Mont-Royal suit cette vague écologique en lançant son programme d’ÉcoCourtier. Il s’agit d’un programme conçu par Via Capitale à l’intention des courtiers à travers le Québec en partenariat avec l’organisme ÉcoHabitation.

Les courtiers qui le désirent suivent une journée de formation complète à l’issue de laquelle la réussite d’un examen leur permettra d’obtenir la certification d’Écocourtier. Les écocourtiers sont formés pour reconnaître les composantes écologiques d’une propriété et pourront aider les clients à améliorer l’efficacité énergétique de leur propriété, les guider dans le choix de matériaux plus écologiques et sauront expliquer l’empreinte écologique du transport de matériaux.

Résidentiel ou commercial, particuliers ou courtiers, chacun à intérêt à se renseigner sur les constructions écologiques!

Voici ma chronique à ce sujet sur les ondes de CIBL :

Cette chronique sur notre pageWeb

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram pour être au courant des dernières tendances sur le marché immobilier à Montréal.

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...