Publicité

L’arrondissement durcit le ton contre Nomad Nation

Culture, Politique
Selon l’arrondissement, le propriétaire de l’espace créatif Nomad Nation, un local hybride de 10 000 pieds carrés aménagé notamment pour pouvoir réaliser des tournages en direct d’événements et de spectacles, opère une salle de spectacle illégale qui cause des nuisances dans le voisinage.
Selon l’arrondissement, le propriétaire de l’espace créatif Nomad Nation, un local hybride de 10 000 pieds carrés aménagé notamment pour pouvoir réaliser des tournages en direct d’événements et de spectacles, opère une salle de spectacle illégale qui cause des nuisances dans le voisinage. (photo : Simon Van Vliet)

L’arrondissement entame des procédures judiciaires pour faire cesser des activités « illégales » de salle de spectacle et de débit de boissons au Nomad Nation.

Une motion adoptée lors de la séance de lundi du conseil d’arrondissement autorise les services juridiques à « intenter toutes les procédures judiciaires requises, y compris, le cas échéant, le recours à l’injonction devant la Cour supérieure pour faire cesser l’occupation illégale au 129 de la rue Van Horne ».

Selon l’arrondissement, le propriétaire de l’espace créatif Nomad Nation, un local hybride de 10 000 pieds carrés aménagé notamment pour pouvoir réaliser des tournages en direct d’événements et de spectacles, opère une salle de spectacle illégale qui cause des nuisances dans le voisinage.

Le propriétaire surpris

Le propriétaire du bâtiment, Jason Rodi, s’est dit surpris d’apprendre que la ville comptait intenter des procédures contre lui alors qu’il vient de se voir délivrer, après deux ans de démarches et près de 20 000 $ d’investissements pour insonoriser le local, un certificat d’occupation en bonne et due forme pour l’exploitation d’un studio de production.

Il reconnait avoir loué son studio environ 500 fois pour des événements depuis qu’il a fait l’acquisition du bâtiment il y a 6 ans et avoir reçu une demi-douzaine de constats d’infraction suite à des plaintes de bruit du voisinage. « On a fait des changements pour s’adapter », assure-t-il en ajoutant qu’il a toujours pensé « être dans les règles ».

Un usage dérogatoire

« Nos services l’ont déjà rencontré », affirme pour sa part le conseiller du Mile End Richard Ryan qui estime que le propriétaire « a fait la sourde oreille » aux avertissements concernant les limites de l’usage permis dans son local.

« Un studio de production, ce n’est pas une salle de spectacle », insiste le conseiller qui ajoute que l’usage de salle de spectacle dans le secteur n’aurait pu être autorisé qu’en vertu d’une demande de dérogation qui n’a jamais été présentée par le propriétaire.

Deux poids, deux mesures?

Alors que l’arrondissement entamait ces démarches judiciaires contre le propriétaire du Nomad Nation, il confirmait un droit d’usage accessoire pour des activités événementielles au Livrart, une nouvelle galerie d’art située dans l’ancien Sanctuaire Saint-Jude sur la rue Saint-Denis, et ce, malgré les plaintes répétées d’un voisin concernant des nuisances.

« Ça se peut que l’usage accessoire du Livart cause des nuisances », reconnait Richard Ryan qui insiste cependant sur le fait que dans le cas du Nomad Nation, c’est l’usage principal qui est en cause. Selon le conseiller, le propriétaire du Nomad Nation utilise son droit d’usage comme studio de production pour se livrer à des activités qui ne sont pas permises. « L’activité principale c’est de faire des shows », insiste Richard Ryan en précisant qu’au moins une dizaine de voisins se seraient plaint de nuisances.

 

Les erreurs de médication peuvent sembler occasionnelles, mais la plupart des erreurs peuvent être évitées. Divers médicaments sont utilisés pour traiter les infections de l’oreille, d’autres pour autoriser d’autres problèmes. Actuellement, douze pour cent des hommes de 40 à 70 ans étaient incapables de maintenir une érection pendant les rapports sexuels. Mais ce n’est pas une partie naturelle du vieillissement. Aujourd’hui, des articles variants ont été publiés sur Cialis pour les femme. De quoi parlent les scientifiques Cialis pour les femme? (Lire la suite Cialis pour les femme). Faible désir n’est pas la même chose lequel l’impuissance, mais considérablement de mêmes points qui étouffent une érection peut également réduire votre désir. Si vous avez des nuisances à obtenir une érection, il est important de visiter un médecin certifié avant de poursuivre tout type de traitement. Enfin Kamagra peut également être utilisé pour trancher d’autres plaintes comme déterminé par votre pharmacien.

Vos commentaires
loading...