Publicité

Logement social : un travail de longue haleine

Immobilier
L’école des Premières lettres, dont le bâtiment abandonnée fait actuellement l’objet d’une démolition fera place l'an prochain au projet de coopérative d’habitation Mile End, initié il y a plus de 10 ans.
L’école des Premières lettres, dont le bâtiment abandonnée fait actuellement l’objet d’une démolition fera place l’an prochain au projet de coopérative d’habitation Mile End, initié il y a plus de 10 ans. (photo : Simon Van Vliet)

Il faudra encore un an avant que la coopérative Mile End ne voit le jour sur le terrain de l’ancienne école des Premières lettres.

La démolition du bâtiment existant au 5155, de Gaspé, qui doit faire place à une coopérative de 92 unités et à une seconde installation du Centre de la petite enfance (CPE) Villeneuve, a débuté et devrait se poursuivre pour un mois ou deux, explique le conseiller d’arrondissement Richard Ryan.

« On en a encore pour un an après ça », estime l’élu du Mile End, responsable du dossier du logement.

L’occupation est prévue pour le printemps 2018, confirme le groupe de ressources techniques Atelier Habitation Montréal qui pilote le projet, dont la conception est assumée par la firme d’architectes Rayside|Labossière (qui signe également le concept architectural du premier projet de logement étudiant de l’UTILE qui doit voir le jour sur Papineau).

Initié il y a plus de 10 ans, le projet de coopérative d’habitation Mile End s’est formalisé à la suite du forum citoyen « Le Mile End en chantier » de 2009. La coopérative sera construite d’ici l’an prochain sur le terrain de l’école des Premières lettres, dont le bâtiment laissé à l’abandon pendant des années fait actuellement l’objet d’une démolition.

Développement Clermont : la fin d’une longue saga

Alors que le projet de la coopérative Mile End entrera bientôt dans sa phase de réalisation, deux autres projets de logement social totalisant 32 unités d’habitation, soit la coopérative l’Égali-Terre et l’OBNL d’habitation Utopie créatrice, ont finalement abouti.

Ces projets, livrés « clé en main », dans le cadre du vaste développement de condo Le Clermont de MonDev à l’angle des rues Saint-Denis et Saint-Grégoire, ont toutefois pris des allures de chemin de croix. Alors que le début construction avait été retardée par le promoteur il y a deux ans, la prise de possession par la coopérative et l’OBNL des deux bâtiments, initialement prévue pour le mois de juillet 2016, a été repoussée pendant près de neuf mois.

« Ce n’était pas dans ses priorités », analyse la vice-présidente de la coopérative, Marlène Lessard qui souligne que l’acte de vente a finalement été signé le 17 mars.

Vos commentaires
loading...