Publicité

Retour à l’ordre relatif dans les collectes

Environnement, Vie de quartier
Les heures de dépôt ne figuraient par sur les affiches annonçant les nouveaux horaires de collecte. L'arrondissement a procédé récemment à l'ajout d'autocollants afin de diminuer la confusion
Les heures de dépôt ne figuraient par sur les affiches annonçant les nouveaux horaires de collecte. L’arrondissement a procédé récemment à l’ajout d’autocollants afin de diminuer la confusion. (photo : Simon Van Vliet)

Six semaines après le changement des heures de collecte, la situation semble revenir progressivement à l’ordre.

Pour mettre fin à la confusion concernant les heures de dépôt et les horaires de collecte, l’arrondissement a dû procéder à de nombreuses mises au point, dont l’ajout d’autocollants avec les heures de dépôt sur les affiches annonçant les nouveaux horaires de collecte.

Si des problèmes persistent dans certains secteurs, les changements aux horaires de collecte n’y sont pour rien dans bien des cas.

Secteur de Bienville : la situation s’améliore

Il y a deux semaines, une résidente de la rue Saint-André avait alerté les médias locaux de la présence de dépôts sauvages « dangereux » dans le secteur de la rue de Bienville entre les rues Resther et Saint-Denis, notamment devant la garderie Roche, Papier, Ciseaux.

Les services de l’arrondissement, qui avaient également été avisés, ont réagi promptement, affirme la propriétaire de la garderie. « Ils sont venus tout de suite », affirme Jabeen Pless qui estime que « la situation s’est complètement améliorée ». S’il reste un peu de saletés sur la chaussée et le trottoir, le gros des amoncellements de déchets a disparu.

Le problème, connu de l’arrondissement, était par ailleurs antérieur au changement d’horaires de collecte. Selon Geneveiève Allard, chargée de communication à l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, « il existait déjà des problèmes de malpropreté dans le secteur » bien avant la date d’entrée en vigueur des nouveaux horaires.

La faute à AirBnb?

Le phénomène de dépôts sauvages depuis qui survient de façon récurrente depuis plus d’un an serait en partie attribuable à des locations AirBnb, selon plusieurs sources consultées.

Pamplemousse.ca. a trouvé au moins trois logements entiers qui sont offerts en location dans ce secteur de la rue de Bienville, dont plusieurs semblent être très populaires et régulièrement occupés.

Les nuisances concernant la prolifération de locations touristiques de courte de durée se multiplient aux quatre coins du Plateau. Des résidents du secteur des rues Gauthier, Dorion et Cartier se sont d’ailleurs présentés au conseil d’arrondissement de la semaine dernière pour faire part de problèmes de bruit et de voisinage liés à des locations AirBnb.

Patience et tolérance

Dans le dossier de collectes, l’arrondissement entend « laisser le temps à tout le monde de s’adapter », affirme Geneviève Allard.

Reste à voir si les inspecteurs en propreté, qui n’avaient émis aucun constat d’infraction depuis le changement des horaires de collecte, continueront de faire preuve de tolérance jusqu’au retour du nettoyage mécanique des rues, le 1er avril.

Pour connaître les horaires de dépôt et de collecte dans votre secteur, rendez-vous sur le site Internet de l’arrondissement.

Vos commentaires
loading...