Publicité

Spectacle bénéfice exceptionnel pour femmes autochtones

Culture
Michelle Shi et Jessica Zuber, étudiantes de McGill, à un événement de Jam pour la justice. (Photo; Facebook)

Jam pour la justice de McGill organise un spectacle bénéfice avec de nombreuses femmes sur scène, au Bootlegger L’Authentique, le 5 avril, à partir de 20h.

Le spectacle, gratuit, permettra d’apprécier le talent de femmes provenant d’horizons très variés: «Il y aura du jazz, de l’humour, du spoken word, du rap, des performances théâtrales, des chanteuses du Maroc et du Sénégal et, peut-être, une artiste autochtone, explique Elsa Parker, étudiante de McGill en politique et organisatrice de l’événement. Vous pourrez entendre de la poésie et des chants dans plusieurs langues, surtout en français et en anglais. Ce qui reflète avantageusement la diversité culturelle de Montréal.»

«C’est une occasion de découvrir le talent d’artistes qui gagnent à être connues d’un public plus large, reprend-elle. On veut élargir le fanbase

Jam pour la justice collabore avec l’association étudiante McGill Women in Leadership pour organiser des événements un peu partout à Montréal. Elle apprécie particulièrement le Bootlegger L’Authentique: «C’est un endroit charmant, avec du caractère. J’aime beaucoup le thème du lieu, inspiré de la prohibition. Ça fait trois événements que nous organisons avec le propriétaire, Christ Desjardins. Je suis très heureux de travailler avec lui.»

Jam pour la justice versera une partie des profits issus de la vente d’alcool du spectacle du 5 avril au Refuge des femmes autochtones de Montréal.

jam for justice

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...