Publicité

Cyclo Nord-Sud : portraits d’une chaîne de solidarité internationale

Culture, Transport
Le reportage Histoires de vélos de Mikaël Theimer qui présente une centaine de portraits photographiques et sonores réalisé par auprès de bénévoles, de partenaires et de bénéficiaires de Cyclo Nord-Sud au Togo, au Ghana, au Québec, à Cuba et en Haïti, fait l'objet d'une exposition au Photo Café sur Rachel.
Le reportage Histoires de vélos de Mikaël Theimer qui présente une centaine de portraits photographiques et sonores réalisé par auprès de bénévoles, de partenaires et de bénéficiaires de Cyclo Nord-Sud au Togo, au Ghana, au Québec, à Cuba et en Haïti, fait l’objet d’une exposition au Photo Café sur Rachel. (photo : Simon Van Vliet)

L’exposition Histoires de vélos plonge dans les rouages d’une initiative de coopération sans pareil pilotée depuis près de 20 ans par Cyclo Nord-Sud.

Lancé à l’occasion d’un vernissage au Photo Café, qui a ouvert ses portes récemment à l’angle de Rachel et de Lorimier, le reportage audiovisuel présente une centaine de portraits photographiques et sonores réalisés par Mikaël Theimer auprès de bénévoles, de partenaires et de bénéficiaires de Cyclo Nord-Sud au Togo, au Ghana, au Québec, à Cuba et en Haïti.

Une chaîne de solidarités

« On ne pouvait pas faire mieux », explique la coordonnatrice générale de Cyclo Nord-Sud Charlotte Cordier qui souligne que ce reportage immersif est le meilleur moyen de rendre visibles tous les maillons de la chaîne de solidarité internationale qui a permis à l’organisme de donner une seconde vie dans le Sud global à plus de 56 000 vélos récupérés, au fil des ans, auprès de donateurs du Nord.

Fondé en 1999 par la pionnière du vélo urbain et de l’autopartage Claire Morissette, récipiendaire à titre posthume du prix Thérèse-Daviau en 2007, Cyclo Nord-Sud achemine des vélos reconditionnés à des partenaires qui les redistribuent dans diverses communautés, urbaines et rurales, en Amérique Latine et en Afrique.

Le vélo « est un objet très concret qui a un impact direct sur la vie des gens », fait valoir la coordonnatrice aux communications, Aurore Lehmann, qui est à l’origine du projet de reportage dont l’objectif est d’illustrer les impacts du travail de Cyclo Nord-Sud.

Histoires du Nord, histoires du Sud

Outil de mobilité peu couteux, le vélo est un véritable levier de développement social dans les communautés du Sud où il permet d’augmenter l’autonomie des femmes, de favoriser l’accès à l’éducation et à la santé, etc. Les pièces de vélos peuvent également servir à concevoir des outils et des machines à pédales de toutes sortes, comme des pompes, des génératrices, des moulins… ou même des robots culinaires!

Fruit de près d’un an de travail, le reportage Histoire de vélos offre un instantané des vies touchées par les projets de Cyclo Nord-Sud.

« On n’a rien à vous raconter; les gens vont vous raconter leur histoire eux même », philosophe le photographe Mikaël Thiemer, pour qui tous ces portraits illustrent « un sentiment de travailler ensemble » qui lie les bénévoles, les partenaires et les bénéficiaires du Nord au Sud et vice-versa. Un peu comme les maillons, solidaires, d’une chaîne humaine qui propulse, lentement mais sûrement, le monde vers un peu plus de justice et de liberté.

Vos commentaires
loading...