Publicité

Les grandes étapes pour acheter une maison

Immobilier, Commandité
La Loi sur le courtage immobilier définit clairement les devoirs et obligations que le courtier a envers vous. (Photo: DollarPhotoClub)

Vous souhaitez devenir propriétaire? La famille s’agrandit et vous avez besoin de plus d’espace?

Notre diffusion d’articles produits par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) se poursuit.

Entre vous et votre nouvelle demeure se dessine un parcours bien rempli : des recherches de propriétés correspondant à vos besoins et critères, des visites, des négociations, l’inspection préachat… Beaucoup d’éléments à considérer et à coordonner!

Voici une liste des grandes étapes de votre achat immobilier.

Signer un contrat de courtage achat ou pas?

Saviez-vous que si vous choisissez d’utiliser les services d’un courtier pour vous représenter lors de l’achat de votre maison, vous bénéficierez non seulement de l’expertise d’un professionnel formé et encadré par l’OACIQ, mais aussi de toutes les protections offertes par la Loi sur le courtage immobilier? 

Les devoirs et obligations du courtier immobilier et hypothécaire

La Loi sur le courtage immobilier définit clairement les devoirs et obligations que le courtier a envers vous. Par exemple :

  • Le courtier immobilier est lié par une obligation stricte de loyauté envers son client. Il est tenu de promouvoir ses intérêts et de protéger ses droits.
  • Il doit divulguer sans délai et par écrit certaines situations à toutes les parties d’une transaction : il a un intérêt personnel dans la propriété que vous convoitez? Il vous dirige vers une institution bancaire en particulier et en tire un avantage? Il doit vous le déclarer par écrit.
  • Le courtier a également le devoir de conseiller et d’informer avec objectivité son client ainsi que toutes les parties d’une transaction, en leur fournissant les explications nécessaires à la compréhension et à l’évaluation des services qu’il procure. Il doit donc bien expliquer toutes les clauses des formulaires qu’il vous fait signer.
  • Il est tenu d’informer toutes les parties de la transaction de tout facteur pouvant affecter défavorablement la transaction.
  • Le courtier immobilier a l’obligation de démontrer l’exactitude des informations qu’il fournit au moyen d’une documentation pertinente et il est responsable de toutes les informations qu’il diffuse.
  • Consultez le Règlement sur les conditions d’exercice d’une opération de courtage, sur la déontologie des courtiers et sur la publicité pour en savoir plus.

Une fois que vous aurez choisi le courtier qui vous accompagnera tout au long du processus d’achat de votre maison, vous pourriez conclure un contrat de courtage achat, qui établira clairement les bases sur lesquelles votre courtier agira ainsi que vos droits et obligations. Cela peut être avantageux, particulièrement lorsque l’immeuble que vous convoitez est à vendre sans les services d’un courtier.

Pour plus de détails sur le contenu du contrat de courtage – achat, consultez-le sur la page Formulaires de courtage.

Un courtier peut également vous accompagner dans ce processus d’achat et vous représenter sans contrat de courtage.

Vous pourriez aussi utiliser les services du courtier du vendeur, qui est lié à son client par une obligation de loyauté : cela signifie que ce courtier ne peut donc pas vous divulguer d’information confidentielle ou stratégique concernant le vendeur. Il a toutefois l’obligation d’agir équitablement envers vous, de vous informer et de vous conseiller objectivement, en prévoyant notamment les conditions habituelles relatives à l’inspection et au financement pour votre promesse d’achat.

Comment choisir votre maison?

D’abord, voyez à vos finances

Il est toujours tentant de faire des recherches sur Internet, de regarder les photos pour s’inspirer, de comparer les prix… Mais avant tout, il faut que vous sachiez combien vous pouvez investir pour l’achat de votre maison. Référez–vous à la section Hypothécaire de notre site pour connaître tout ce que vous devez calculer et estimer.

Dresser la liste de vos besoins

Listez vos priorités et les aspects de votre future demeure qui vous sont absolument indispensables. Ville ou banlieue? Unifamiliale ou procurant un revenu? Avec une cour, ou un balcon suffit? À vous de trancher!

Vous éviterez de perdre du temps à visiter des maisons trop chères, trop grandes ou ne répondant tout simplement pas à vos exigences.

Organisez vos recherches et commentez chaque visite

C’est sûrement l’étape la plus longue, mais aussi la plus importante.

Pendant vos visites, passez en revue toute la liste de vos priorités, en plus de noter les caractéristiques de la résidence et les impressions qu’elle vous laisse à mesure que vous les constatez.

Comme aide-mémoire, servez-vous des documents mis à votre disposition par le courtier avant votre visite : la fiche descriptive de la propriété et le formulaire Déclarations du vendeur sur l’immeuble. Prenez ensuite le temps de bien réfléchir et de comparer vos notes, car toutes ces informations pourraient être déterminantes dans votre décision, surtout si vous hésitez entre deux propriétés.

Le prix demandé vs la valeur réelle

Si une propriété vous intéresse et que son prix correspond à ce que vous pouvez débourser, il est important de vous faire une idée de sa valeur réelle sur le marché pour offrir un prix qui intéressera le vendeur, tout en respectant l’estimation de la valeur de la propriété.

Votre courtier possède les compétences nécessaires pour évaluer la valeur marchande d’une propriété, il pourra donc vous éclairer à ce sujet. Il identifiera les éléments qui peuvent faire augmenter ou diminuer le prix de vente d’une maison, comme l’année de sa construction, son état de conservation, l’aménagement du terrain, etc.

Prêt à faire une offre?

Ça y est, vous avez trouvé la maison parfaite pour vous? Vous voilà prêt à faire une offre! Votre courtier rédigera donc votre promesse d’achat sur un formulaire obligatoire édité par l’OACIQ et conçu pour vous assurer un maximum de protection. La promesse d’achat signale au vendeur que vous souhaitez acheter sa propriété. S’il l’accepte, c’est qu’il s’engage à vous la vendre.

Votre courtier passera en revue avec vous le contenu de votre promesse d’achat. Vous y indiquerez, entre autres :

  • le prix que vous offrez au vendeur pour sa propriété;
  • le délai pour effectuer l’inspection préachat;
  • les inclusions et les exclusions, c’est-à-dire les éléments que vous voulez voir inclus ou exclus de l’achat (par exemple une piscine hors terre ou un lave-vaisselle);
  • les date et heure fixées au vendeur pour accepter votre promesse d’achat (après quoi, elle devient nulle et non avenue).

Jongler avec les contre-propositions

Votre souhait est évidemment que le vendeur accepte votre promesse d’achat. Toutefois, il se peut qu’il la refuse ou encore qu’il vous fasse une contre-proposition, qui a comme effet de vous signaler le refus de votre promesse d’achat, mais en accompagnant ce refus d’une nouvelle proposition qui lui serait acceptable, par exemple en modifiant le prix demandé. Vous avez alors le choix de l’accepter ou de la refuser.

En réponse à cette contre-proposition, votre courtier pourra rédiger pour vous une contre-proposition à l’aide du formulaire obligatoire du même nom. Une contre-proposition a pour effet d’annuler toutes les contre-propositions précédentes faites par l’acheteur ou par le vendeur. L’entente qui vous liera au vendeur sera constituée de la promesse d’achat telle qu’elle a été modifiée seulement par la dernière contre-proposition, sans égard aux contre-propositions précédentes.

Voici les clés de votre nouvelle demeure!

Une fois la promesse d’achat ou la contre-proposition acceptée et toutes les conditions réalisées, l’étape suivante consiste à officialiser la transaction chez le notaire par la signature de l’acte de vente.

Vous désirez en savoir plus sur le processus d’achat d’une propriété avec un courtier immobilier ou hypothécaire? L’OACIQ a conçu pour vous le Guide de l’acheteur, un aide-mémoire contenant une foule d’informations pratiques pour votre transaction.

Et vous voilà propriétaire. Félicitations!

Saviez-vous?

  • Saviez-vous que certains acheteurs préfèrent avoir un contrat d’achat avec leur courtier?
  • Saviez-vous que le courtier de l’acheteur doit défendre en priorité ses intérêts?
  • Saviez-vous que le courtier doit vous exposer son opinion de la valeur marchande?
  • Saviez-vous aussi que notre agence a obtenu le prix satisfaction client 2016 chez Via Capitale?

N’hésitez pas à cliquer ici pour rejoindre nos courtiers et leur poser toutes vos questions!

Sur notre blogue http://www.viacapitaledumontroyal.com/tout-savoir-sur-limmobilier-achat-maison/

Suivez-nous sur Facebook 

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...