Publicité

Le Québec de Gabor Szilasi à l’Espace La Fontaine

Culture
(photo : Pierre de Montvalon)
(photo : Pierre de Montvalon)

La photographie documentaire à vision humaniste de Gabor Szilasi s’expose jusqu’à la fin du mois à l’Espace La Fontaine.

D’origine hongroise, le jeune Gabor Szilasi s’installe à Montréal en 1959. Employé par l’Office du film du Québec, il parcourt Montréal et les régions rurales du Québec pour documenter la vie dans la province.

Charlevoix, la Beauce, l’Abitibi, le Saguenay Lac-Saint-Jean et les quartiers populaires de Montréal passent sous la lentille du photographe. Il dira à propos de ses photographies que « la trace de l’homme [m]’intéresse, que ce soit par l’architecture, la décoration intérieure, une rue ou un panneau de signalisation. »

Gabor Szilasi privilégie toujours le lien entre l’homme et la nature. Cependant, il ne porte pas attention aux bâtiments « officiels » où se concentrent richesse et pouvoir. Il fixe son attention sur les lieux et les bâtiments ordinaires : boutique de jus d’orange, portrait de famille ouvrière, la vie sur la rue Sainte-Catherine, employés de cantine.

(photographie : Gabor Szilasi)

(photographie : Gabor Szilasi)

Photographie humaniste

Gabor Szilasi fait partie de cette vague de photographes humanistes qui ont capturé la vie des gens dans les années 1950. Il s’initie à l’œuvre du photographe Henri Cartier-Bresson, cofondateur de l’agence Magnum et à l’origine, avec d’autres, du courant humaniste dans la photographie.

Documenter la société dans laquelle il vit est fondamental pour Gabor Szilasi car pour lui, « on sait que les enseignes sont remplacées et que les bâtiments sont démolis pour faire place à d’autres. Il en va de même pour les personnes. »

C’est donc pour arrêter ce flux perpétuel de changement pour le photographe tourne son objectif vers ceux et celles qui constituent la vie de tous les jours. Et grâce à lui, l’Espace La Fontaine permet au visiteur de se replonger l’espace d’un instant dans le Québec des débuts de la Révolution tranquille.


« Photo d’ici », une rétrospective de l’oeuvre de Gabor Szilasi, jusqu’au 30 avril à l’Espace La Fontaine

(photographie : Gabor Szilasi)

(photographie : Gabor Szilasi)

Vos commentaires
loading...