Publicité

Retour vers le futur

Histoire

Ce matin, coin Papineau et Rachel, les passants sont déroutés par ce qu’ils voient et les bruits qu’ils entendent.

Ils reconnaissent bien le son du moteur de l’autobus qui quitte son arrêt. Mais, également, ils sentent des vibrations au sol et se questionnent sur un bruit métallique qui rappelle le son produit par les roues des vieux tramways sur leurs rails d’acier.

Après s’être frotté les yeux pour se rendre finalement compte qu’ils n’ont pas du tout la berlue, les badauds sont émerveillés de voir devant eux ce bon vieux tramway « Papineau 45 ». Il vient de laisser descendre un client (qui s’en va vers le futur) et ses portes ouvertes invitent les passants d’aujourd’hui à monter (pour un retour dans le passé).

« L’espace-temps » est indécis ce matin et ne sait plus qu’elle période du calendrier il doit utiliser pour poursuivre sa journée convenablement. Pendant ce temps, imperturbable, l’église de l’Immaculée-Conception monte la garde et assure un repère fiable pour ces humains indécis. On voit simultanément sur cette photographie la période des années 1950 et celle des années 2010. C’est le photographe Gaétan Sauriol, membre de la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal, qui a pris les deux clichés et qui les a fusionnés pour produire ce curieux effet spatio-temporel.

Espérons que d’ici la fin de la journée les gens auront repris leurs esprits et leurs repères. Quant au tramway, ses jours sont comptés puisqu’en 1959, il disparaîtra de nos rues et celui de la ligne Papineau sera effectivement le tout dernier tramway de Montréal qui franchira les portes du dépôt.

Visitez le blogue de l’auteur.

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal :

Vos commentaires
loading...