Publicité

Un rendez-vous dans les ateliers des créateurs montréalais

Économie
Croisée des ateliers
La cinquième édition de La Croisée des ateliers se tiendra du 28 au 30 avril 2017 aux abords de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau. (photo : Image libre de droits — Pexels.com)

Plus d’une quarantaine d’artisans et de créateurs montréalais ouvriront leur porte du 28 au 30 avril 2017 pour la cinquième édition de La Croisée des ateliers.

Tous les bâtiments participants se situent dans un périmètre d'un kilomètre ou moins. (photo : Gracieuseté — La Croisée des ateliers)

Tous les bâtiments participants se situent dans un périmètre d’un kilomètre ou moins. (photo : Gracieuseté — La Croisée des ateliers)

Les citoyens pourront découvrir l’atelier de multiples créateurs québécois en parcourant cinq bâtiments industriels situés aux abords du Plateau et de Rosemont-La Petite-Patrie, soit l’Édifice Fry Cadbury (2025A, rue Masson), le Centre Industriel Rosemont (2177, rue Masson), l’Édifice Fullum (5500, rue Fullum), l’Édifice Kreadar (5550, rue Fullum) et le Centre Industriel Fullum (5563, rue Fullum).

C’est sans compter les trois bâtiments invités pour cette cinquième édition : l’École Nationale du meuble et de l’ébénisterie de Montréal (5445, rue de Lorimier), la coopérative brassicole MaBrasserie (2300, rue Holt) et l’Édifice du 5450, rue de Bordeaux. C’est la toute première fois que les artisans qui logent dans dernier se joignent à la Croisée des ateliers.

« Ce sont des bâtiments qui sont situés dans le quadrilatère de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau. Il était donc tout naturel de les inviter », fait part Anne-Solène Rioult, responsable des communications pour l’événement.

Promouvoir l’achat local

Du design de meubles et d’objets aux accessoires et vêtements mode, en passant par l’illustration, la sérigraphie et des bières artisanales, La Croisée des ateliers compte plaire à un large public. Environ 3 000 visiteurs se sont présentés à la dernière édition.

« Valoriser les créateurs d’ici est l’objectif principal de La Croisée des ateliers en plus d’encourager le développement et la mise en marché des produits locaux, explique Anne-Solène Rioult. C’est une belle occasion pour découvrir des métiers artisanaux qui sont parfois un peu moins connus. »

Par pur hasard, la Croisée des ateliers se tient en même temps que la campagne de sensibilisation Fashion Revolution, qui vise à « sensibiliser les consommateurs aux enjeux des conditions de travail dans lesquelles sont fabriqués leurs vêtements ». La campagne se tient en mémoire des 1135 travailleurs qui ont perdu la vie au Bangladesh en 2013 lors de l’effondrement d’une usine de textile. Plusieurs designers québécois ont embarqué dans le mouvement au cours des dernières semaines sur les réseaux sociaux sous le mot-clic #Imadeyourclothes.

Concert-bénéfice

Pour clore l’événement, la Croisée des ateliers tient également un concert-bénéfice le 29 avril au débarcadère de l’Édifice Fullum, situé au 5500 rue Fullum. C’est un trio de musiciens Jonathan Turgeon, Fratzei et Martin Parisien qui feront entendre leur talent en compagnie du DJ Icky Magdala. L’agent de musique Jason Dupuis assurera l’animation. L’ouverture des portes est prévue pour 17 h.

La Croisée des ateliers est un organisme à but non lucratif créé par Jacinthe Proulx (KAKEE), Katell Burot (Carrément tarte), Owen Rose (rose architecture), Emanuelle Dion (Foutu tissu), Jean Darveau (Atelier-001A), Jacques Côté (Adssys) et Mélissa Tremblay (FM 300).

« La Croisée des ateliers se présente sous forme de foires commerciales et de manifestations culturelles dans le but d’animer et de développer une vie de quartier florissante », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Pour découvrir la liste des participants : http://www.lacroiseedesateliers.com/LCDA_BOTTIN_2017.pdf

Vos commentaires
loading...