Publicité

En 67, tout était beau !

Histoire

Comme le chantait Beau Dommage, « en 67 tout était beau; c’était l’année d’l’amour, c’était l’année d’l’expo ».

Le parc La Fontaine n’est pas en reste et ce n’est pas l’activité qui manque. Pendant cette période on retrouve de belles gondoles sur l’étang sud. Elles rappellent les « Steam Boat » du Mississippi, mais elles doivent négocier leurs parcours avec les nombreux canots qui sont en location sur l’étang. Le canotage est très populaire, car peu de gens ont l’occasion d’en faire de façon générale. Alors, on en profite.

C’est par dizaines que l’on compte les canots sur l’étang. Souvent les garçons font les matamores et se retrouvent parfois trempés après un chavirement inopiné. Bien sûr, il n’y a jamais de filles dans le naufrage, puisque le but de l’opération est justement d’impressionner les filles demeurées sur le bord de l’étang.

Lorsque le travail de séduction est effectué et que la « nouvelle blonde » daigne embarquer dans le canot, le jeune homme se tient tranquille et le risque de chavirer est nul.

La photographie nous montre une gondole qui quitte le quai alors que l’autre s’apprête à y accoster. C’était un feu roulant qui durait toute la journée. À cette époque, le parc La Fontaine est une destination dominicale de prédilection. Toute la famille s’y retrouve pour un pique-nique ou pour simplement flâner à l’ombre des grands arbres. La fréquentation de la gondole est aussi très populaire. C’est un plaisir simple, et, semble-t-il, très satisfaisant.

Visitez le blogue de l’auteur.

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal :

Vos commentaires
loading...