Publicité

Aide aux démunis à l’honneur au conseil d’arrondissement

Élus, politique
conseil d'arrondissement
Une vingtaine de résidents du Plateau-Mont-Royal se sont présentés au conseil d’arrondissement du 1er mai 2017. Plusieurs des questions concernaient la propreté ou les projets de verdissement. (photo : Capture d’écran)

Plusieurs motions visant à venir en aide aux organismes pour les personnes démunies ou en situation de besoin ont été adoptées lors du conseil d’arrondissement du 1er mai 2017.

Le conseiller du Mile-End, Richard Ryan, a pris la parole en annonçant qu’une motion sera adoptée en appui à la campagne « 4 murs ce n’est pas assez » menée par le Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes (RAPSIM) et la Fédération des OSBL d’habitation (FOHM). Ces derniers demandent à la ministre déléguée aux services sociaux, Lucie Charlebois, d’investir 7 millions de dollars afin que tous les projets acceptés par le programme AccèsLogis, qui favorise la réalisation de logements sociaux, soient financés à la hauteur de leurs besoins.

« Le manque de financement de ce soutien ne doit plus être un obstacle au développement de nouveaux projets ! De plus, plusieurs projets déjà construits ne bénéficient pas de financement suffisant », est-il écrit dans le descriptif de la pétition.

Dans le même ordre d’idée, Le Plateau a autorisé l’octroi d’une dépense de plus de 127 500 $ à 15 organismes qui interviennent auprès de personnes qui vivent des problèmes d’intégration sociale et de sécurité alimentaire. Les organismes qui bénéficient des plus importantes subventions sont le YMCA du Parc — Zone Nomade avec 16 000 $, la Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau — Magasin solidaire avec 10 500 $ ainsi que les Missions Exeko — idAction avec plus de 10 200 $.

Des contributions financières de 160 000 $ et de 30 000 $ ont également été attribuées au Groupe Information Travail (GIT) et aux Dîners St-Louis. Ceux-ci engagent des personnes en situation de réinsertion sociale et professionnelle pour faire le nettoyage manuel des rues résidentielles.

Propreté également à l’honneur

Parlant de nettoyage des rues résidentielles, près de la moitié des résidents qui sont intervenus à la période de questions se sont montrés soucieux de l’environnement, de la collecte des déchets ou du verdissement.

Le citoyen Pierre-Alain Cotnoir s’est présenté puisqu’il ne sait plus quoi faire face à ses voisins qui mettent leurs résidus verts à la rue sans respecter les horaires de collecte. Il en va de même pour la résidente Martine Tin-Le concernant les pneus jetés aux poubelles. Ceux-ci ne sont pas ramassés par les cols bleus puisque les citoyens doivent aller les porter à l’écoquartier.

Le maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, a affirmé qu’il allait durcir le ton à l’égard des fautifs.

« Jusqu’à la semaine dernière, on faisait circuler de l’information en collant un papier sur les poubelles, en distribuant des papiers dans les boîtes aux lettres ou en faisant du porte-à-porte. Depuis, on passe en mode contraventions. Ça devrait donner des résultats, espérons-le », a-t-il expliqué en ajoutant qu’il demeure très difficile de cibler les contrevenants, car il faut ouvrir les sacs de poubelles et trouver une adresse. Selon M. Ferrandez, les inspecteurs de propreté arrivent à trouver le fautif une fois sur huit.

Pour consulter, les sommaires décisionnels ainsi que les faits saillants de la séance, rendez-vous sur le site Internet de l’arrondissement. La captation en direct du conseil est quant à elle archivée sur le site de webtv.coop.

Vos commentaires
loading...