Publicité

Pour les célébrations du 375e, dix ans de Fenêtres qui parlent

Culture, Vie de quartier
(photo : Pierre de Montvalon)
(photo : Pierre de Montvalon)

Pour les célébrations du 375eLes Fenêtres qui parlent fêtent leur dixième anniversaire et visitent dix-neuf arrondissements de Montréal, cette semaine dans le Mile-End.

Chaque année durant les Journées de la Culture, des résidents de la rue Marquette affichent à leurs fenêtres et accueillent dans leurs parterres des œuvres d’artistes montréalais. Sculpture, photographie, peinture : différents médiums sont ainsi mis de l’avant. Le concept est né à Lille, dans le nord de la France, il y a une quinzaine d’années. Il est aujourd’hui depuis bien ancré sur le Plateau, où depuis dix ans les résidents de la rue Marquette accueillent le projet.

Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, Les Fenêtres qui parlent reviennent cette année. Elles vont faire le tour de la ville de Montréal. « Nous avions prévu au départ de présenter le projet dans quatre ou cinq arrondissements, explique le commissaire du projet, André Hénault. Les organisateurs des célébrations du 375e ont été très enthousiastes. Ils voulaient mettre en oeuvre Les Fenêtres qui parlent dans dix-neuf arrondissements! Cela a pris alors une tout autre dimension cette année. » Au total, quelque 800 résidents et 700 artistes sont impliqués dans le projet, « un effort de coordination intense pour notre petite équipe! », ajoute le commissaire.

(photo : Pierre de Montvalon)

Une oeuvre exposée sur la rue Waverly (photo : Pierre de Montvalon)

Jusqu’au 21 mai, Les Fenêtres qui parlent s’exposent dans le Mile-End, sur la rue Waverly, entre les rues Bernard et Saint-Viateur. Francine, une résidente de la rue Waverly, expose à sa fenêtre « Peau à Peau », une oeuvre de l’artiste Annika Steimle.

Lorsqu’on lui a proposé de participer au projet, cette citoyenne a tout de suite embarqué. « C’est formidable! Des passants s’arrêtent pour me parler, je rencontre les résidents de la rue : c’est notre qualité de vie qui en est enrichie, raconte-t-elle. Je pense d’ailleurs continuer d’exposer l’œuvre jusqu’à la fin de semaine prochaine! »

La Maison de la Culture embarque

Pour fêter les dix années des Fenêtres qui parlent sur le Plateau, la Maison de la Culture du Plateau Mont-Royal accueille une exposition rétrospective mettant en scène différentes œuvres exposées d’années en années sur la rue Marquette. Ces oeuvres, dont certaines à caractère social, racontent la vie sur la rue Marquette : les roues de vélo tordus par les chasses-neige l’hiver, le portrait d’un couple de retraités vivant sur la rue Marquette, photographiés par Gabor Szilasi.

Jusqu’au 11 juin, des œuvres d’une vingtaine d’artistes sont proposées au public. De la médiation culturelle est aussi offerte aux écoles du quartier dont les élèves viennent visiter l’exposition.

Les élèves de l'École Lanaudière en visite à la Maison de la Culture ( photo : Pierre de Montvalon)

Les élèves de l’École Lanaudière en visite à la Maison de la Culture pour l’exposition Les Fenêtres qui parlent ( photo : Pierre de Montvalon)

Vos commentaires
loading...