Publicité

Du mobilier urbain pour favoriser la revitalisation de la rue Saint-Denis

Vie de quartier
rue Saint-Denis
Le mobilier qui sera installé sur la rue Saint-Denis pourrait ressembler à la photo ci-dessus, selon la participation des commerçants. (photo : Page web de la SDC rue Saint-Denis/Projet Fréquence)

À partir du 15 juin, de nouvelles installations aux couleurs vives seront aménagées sur la rue Saint-Denis, entre les rues Roy et Gilford.

Le projet intitulé « Fréquence » vise à « faire vivre une expérience unique et conviviale aux usagers et visiteurs » de la rue Saint-Denis. Celui-ci se déroule dans le cadre d’un « grand projet de revitalisation » mené par la Société de développement commercial (SDC) rue Saint-Denis en partenariat avec l’organisme Conscience urbaine.

« Afin d’attirer les Montréalais sur cette grande artère commerciale de Montréal, les deux organisations unissent leur force et leur créativité pour transformer le paysage de la rue Saint-Denis », peut-on lire sur le site web du projet.

Un projet « unique »

La directrice générale de la SDC rue Saint-Denis, Caroline Tessier, fait valoir un « projet unique à Montréal » par le fait qu’il est mené avec la participation des commerçants. C’est ainsi qu’il se distinguera de la Grande Terrasse Rouge retrouvée sur la rue Saint-Denis l’été dernier.

« On va utiliser les espaces privés des commerçants pour faire des espaces agrandis et accueillir plus de gens. On va meubler les espaces qu’ils n’utilisent pas, comme une terrasse par exemple, par du mobilier, des fleurs, des arbustes et des espaces pour se détendre qu’on ne retrouve pas actuellement sur la rue Saint-Denis », explique Mme Tessier en précisant que ce sont les commerçants qui décident de leur installation.

Celle-ci ajoute que certains espaces du domaine public vont également être utilisés à certains moments. Des fontaines d’eau, telle que celle présentée sur le croquis en couverture, verront le jour sur la rue Saint-Denis. Des animations pourront également avoir lieu sur le mobilier.

Appel aux commerçants

« On veut que les gens se joignent au projet. On veut que ça soit la collectivité qui réanime la rue Saint-Denis. La SDC ne veut pas prétendre qu’elle a seulement qu’à ajouter du design pour que le problème soit réglé. La revitalisation de l’artère passe vraiment par l’implication de tout le monde et c’est le message qu’on essaie d’envoyer avec ce projet », précise Caroline Tessier.

Au moment d’écrire l’article, 80 commerçants ont fait part de leur intérêt à collaborer au projet. Les autres ont jusqu’au 15 juin pour répondre à l’appel à tous de la SDC rue Saint-Denis. Au total, ils sont environ 300 à avoir pignon sur la rue Saint-Denis.

La directrice générale de la SDC rue Saint-Denis ajoute toutefois que les commerces qui ne désirent pas participer au projet avec des installations pourront tout de même s’y lier en ayant la permission d’afficher une image dans leur vitrine ou en peinturant un objet déjà existant avec une couleur vive, comme une boîte à lettres ou un bac à fleurs.

La SDC rue Saint-Denis a reçu une subvention de 200 000 $ de la part de l’arrondissement et du gouvernement du Québec.

Vos commentaires
loading...