Publicité

Le OFFTA entre dans sa deuxième décennie

Culture
(photo : Maxim Paré-Fortin)
(photo : Maxim Paré-Fortin)

De retour dans les salles de spectacles du Plateau et de Montréal, le OFFTA, festival de la création contemporaine en arts vivants, continue de décloisonner les pratiques artistiques.

Depuis ses débuts, le OFFTA s’est donné comme mission de présenter les créations avant-gardistes de la relève artistique. «  Nous abordons des œuvres en chantier. Elles sont généralement encore en processus de maturation, explique Vincent de Repentigny, codirecteur artistique du OFFTA. C’est une forme de risque pour le public : on ne sait pas trop à quoi s’attendre! »

Afin d’amener le public à découvrir différents genres d’arts vivants, le festival propose des programmes doubles. « Nous voulons favoriser la rencontre entre différentes disciplines : autant entre elles, qu’avec le public », ajoute-t-il. Un billet donne alors accès à deux performances qui s’enchaînent.

S’ouvrir à l’ailleurs

Pour la onzième édition, le festival s’élargit à d’autres secteurs, qui traditionnellement, ne rencontrent pas les arts vivants. Les conférences « agriculturelles », présentées dans le cadre des « MixOFF » sont une initiative de l’UQAM, en partenariat avec l’Union des producteurs agricoles. Elles visent à croiser arts vivants et agriculture. Plusieurs couples inédits de champs disciplinaire sont constitués : musique et permaculture, biologie marine et photographie, arts visuels et ethnobotanique.

« L’idée à travers ces rencontres intersectorielles est de créer une utopie de projet, tel un laboratoire de rencontres », explique-t-il. Artistes des arts vivants et scientifiques doivent alors imaginer ce que serait un projet potentiel issu d’une collaboration entre les deux domaines des intervenants. « Cette initiative entre complètement dans notre mandat de créer des rencontres improbables. On risque de voir des choses. C’est l’essence même du festival », raconte Vincent de Repentigny.

Le Plateau Mont-Royal occupe par ailleurs une place de choix dans la programmation du OFFTA. Plusieurs spectacles se déroulent au Théâtre La Licorne, au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, à la Maison de la Culture, à la Kabane 77 et à l’École Nationale de Théâtre. « Historiquement, les arts vivants à Montréal ont une dynamique intéressante. Le théâtre se produit sur le Plateau, tandis que la danse a ses quartiers au Centre-Ville », ajoute-t-il.

Le OFFTA déroule sa programmation du 30 mai au 8 juin. Pour plus d’informations, consulter le site internet du festival.

Vos commentaires
loading...