Publicité

Un air de musique slave sur le Plateau

Culture
Les pianistes Irina Krasnyanskaya & Jean-Fabien Schneider (photo : gracieuseté du festival)
Les pianistes Irina Krasnyanskaya & Jean-Fabien Schneider (photo : gracieuseté du festival)

Unique occasion d’entendre et de réentendre le répertoire classique slave : le festival Les Saisons Russes de Montréal s’installe sur le Plateau pour deux concerts.

Depuis maintenant cinq années, le festival Les Saisons Russes de Montréal propose au public de découvrir la richesse des traditions musicales d’Europe de l’Est et de Russie. Prokofiev, Chostakovitch, Borodine, Tchaïkosky, Dvořák : le festival célèbre les œuvres des principaux compositeurs classiques slaves.

«  La musique classique tchèque ou russe est fortement influencée par les mélodies folkloriques, encore plus que chez les compositeurs d’Europe occidentale, explique Irina Krasnyanskaya, pianiste et directrice du festival. Le lien entre ces compositeurs et les motifs folkloriques est très fort. Et c’est ce qui me touche aujourd’hui beaucoup! »

Par ailleurs, c’est le seul festival de la sorte à Montréal qui célèbre la culture russe. Irina Krasnyanskaya insiste sur le fait qu’il présente un autre aspect des traditions russes. « La culture russe est pleine de clichés très persistants. Vodka et caviar restent très présents dans la perception des gens, explique-t-elle. Cela ne se résume pas à ça! Nous voulons présenter au public une petite partie de cette culture tellement riche et ancienne. »

Une communauté russe importante 

Immigrants en provenance de Russie et débarqués à Québec en 1911. (Source : Bibliothèque et Archives du Québec, auteur William James Topley)

Immigrants en provenance de Russie et débarqués à Québec en 1911. (Source : Bibliothèque et Archives du Québec, auteur William James Topley)

La communauté russe à Montréal regroupe une dizaine de milliers de personnes. Elle est aujourd’hui principalement installée à Notre-Dame-de-Grâce et Côte-des-Neiges. Sur le Plateau, on peut noter la présence du café « Chez Boris », ouvert sur l’avenue du Parc par un montréalais d’origine russe. « La communauté russe de Montréal nous apporte du soutien, notamment au niveau logistique : la plupart de nos bénévoles sont d’origine russe! », explique la directrice.

Dans les Cantons de l’Est, la petite ville de Rawdon accueille une partie de la communauté russe orthodoxe au Québec. S’y trouve d’ailleurs le seul cimetière russe orthodoxe de la province.

Le festival présente cette semaine deux spectacles sur le Plateau. Le 15 juin à la Maison des Jeunesses Musicales du Canada, la soprano canadienne Donna Brown effectue un récital de « Chants Tziganes » regroupant des compositions d’ Antonín Dvořák, Chopin et Borodine. Le 17 juin, le pianiste David Jalbert présente un programme « Totalement Prokoviev » à la salle de concert du Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec.

Pour plus d’information, consulter la programmation du festival.

Vos commentaires
loading...