Publicité

La bonne vieille « Main Street »

Histoire
(photo : Archives de l’ONF 1962)
(photo : Archives de l’ONF 1962)

Sur cette photographie extraite d’un film d’archives de l’ONF de 1962, on peut apercevoir une ancienne icône du boulevard Saint-Laurent, le magasin Warshaw bargain fruit store.

Ouvert en 1934, ce magasin a marqué l’imaginaire de plusieurs générations par ses nombreux fruits et légumes « exotiques » et par la grande variété des produits qui y étaient mis en vente.

(photo : Archives de l’ONF 1962)

(photo : Archives de l’ONF 1962)

Comme pour plusieurs commerces de ce genre, l’engouement soudain du public fait en sorte que rapidement, l’espace fait défaut et que les propriétaires décident d’agrandir le commerce. Cet agrandissement, qui amenait le commerce aux dimensions d’un vaste supermarché, était surtout remarquable par les immenses lettres de l’enseigne commerciale qui, avec ses grandes lettres détachées rouge vif, lui donnaient beaucoup de visibilité.

Puisque ce dernier était en fond de perspective de la petite rue Saint-Cuthbert et que l’affiche était ainsi visible jusqu’à Saint-Urbain, on ne pouvait le rater.

(photo : archives Université Concordia « Montreal signs project »)

(photo : archives Université Concordia « Montreal signs project »)

Cette enseigne n’est pas disparue puisqu’elle a fait l’objet d’un recyclage dans le cadre du projet Montreal signs project qui souhaite mettre en valeur des éléments du décor commercial montréalais en voie de disparition.

(photo : Université Concordia « Montreal signs project »)

(photo : Université Concordia « Montreal signs project »)

La photo d’entrée de texte nous montre un petit commerce traditionnel avec ses voisins, qui utilisent encore les fameux auvents de toile que chaque commerce déployait au-dessus des trottoirs afin de se protéger du soleil et de la chaleur.

Premier commerce ouvert en 1934. (photo : archives de la famille Levy)

Premier commerce ouvert en 1934. (photo : archives de la famille Levy)

À la droite du Warshaw sur notre photo d’introduction, on retrouve déjà à cette époque le Old Europe meat market, qui deviendra avec la loi 101, la charcuterie « la Vieille Europe ». Ce commerce est aussi une icône de la Main et une simple petite visite risque de mettre à mal votre diète, pour peu que vous y demeuriez quelques minutes. C’est vraiment particulier et délicieux.

Plus au nord, la Charcuterie Hébraique de Montréal « Chez Schwartz » (le Montreal Hebrew delicatessen inc. d’avant la loi 101) est toujours présent, tout comme le restaurant Moishe’s et ses fameux steaks.

Le boulevard Saint-Laurent demeure aujourd’hui un haut lieu de la gastronomie montréalaise. Cette section de la Main est également particulièrement choyée pour ce qui est des commerces qui offrent des spécialités culinaires des diverses régions du globe.

Visitez le blogue de l’auteur.

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal :

Vos commentaires
loading...