Publicité

Déménager en donnant au suivant!

Économie, Vie de quartier
En collaboration avec la petite entreprise de déménagement L’Ours Brun, le réseau social Nelinelo propose un service de collecte de porte-à-porte pour permettre aux gens de donner leurs biens inutilisés après leur déménagement.
En collaboration avec la petite entreprise de déménagement L’Ours Brun, le réseau social Nelinelo propose un service de collecte de porte-à-porte pour permettre aux gens de donner leurs biens inutilisés après leur déménagement. (photo : Simon Van Vliet)

Après les déménagements, de nombreux meubles ou items ménagers inutilisés en tout genre finissent à la rue. Mais ce n’est pas une fatalité.

Donner une seconde vie à des centaines d’objets qui autrement finiraient leurs jours au dépotoir est l’une des principales façons de rendre son déménagement plus écoresponsable. Par contre, ce n’est pas évident de gérer les annonces, les retours de messages et les visites en même temps qu’on vide son appartement et qu’on remplit le camion…

Passer au suivant

« Au moment des déménagements, il y a énormément de gens qui se débarrassent de choses », constate Aurélie Saiz, cofondatrice du tout nouveau réseau social Nelinelo spécialisé dans les petites annonces de seconde main. En collaboration avec la petite entreprise de déménagement L’Ours Brun, Nelinelo propose un service de collecte de porte-à-porte pour permettre aux gens de donner leurs biens inutilisés après leur déménagement.

Lors de l’opération Le 8 juillet ça va déménager!, qu’il s’agisse d’appareils électroniques, de petits électroménagers, de vêtements ou d’accessoires, d’équipements sportifs ou de décorations d’intérieur, tous les items récupérés seront acheminés chez Renaissance.

« On incite les gens à ne pas jeter ce dont ils veulent se débarrasser », explique la responsable du marketing chez Nelinelo. Elle ajoute qu’il suffit de s’inscrire par le biais d’un formulaire en ligne pour recevoir la visite d’un déménageur qui récupérera les effets dont on cherche à se débarrasser.

Donnant-donnant

Si Nelinelo offre gratuitement ce service, c’est d’abord pour contribuer modestement à réduire le problème du gaspillage autour des déménagements en évitant que les objets qui peuvent trouver une seconde vie ne se retrouvent au dépotoir. (Bon an mal an, environ 60 000 tonnes de matières se retrouvent à la rue durant la période des déménagements à Montréal, dont bon nombre d’objets encore parfaitement utilisables.)

« L’objectif, c’est de faire découvrir l’application », précise par ailleurs Aurélie Saiz qui espère que l’opération permettra de gonfler les rangs du réseau social qui compte à l’heure actuelle 245 personnes. « Petit à petit on se construit », ajoute-elle en expliquant que Nelinelo lancera la semaine prochaine les profils d’entreprise qui comporteront certaines fonctionnalités permettant de booster la visibilité des commerçants locaux.

 

Vos commentaires
loading...