Publicité

M. Paul Desjardins, un homme d’action!

Vie de quartier, Commandité
Le Centre du Plateau (photo: courtoisie)

Parfois en se promenant ici et là à Montréal ou ailleurs au Québec, on découvre des endroits et des édifices qui valent le détour !

Un certain M. Desjardins, Paul de son prénom, a effectué des dessins et créé des bâtiments dignes de mention. Entre autres, le nôtre, le Centre du Plateau érigé en 1963 !

Situé au 2275, Saint-Joseph Est, à l’angle de Fullum, cet édifice gris aux fenêtres hexagonales est une création de M. Desjardins, passionné d’architecture, créateur et Artiste avec un grand « A ». Derrière ces murs en béton se trouvent une piscine de 25 mètres, un gymnase, une salle de musculation, des activités culturelles et sportives pour tous et bien sûr notre projet HOMMES EN ACTION .

Toute sa vie active, M. Desjardins s’est passionné pour son métier et la grande part créative que cela exige. Vous connaissez sûrement quelques-unes de ses réalisations les plus importantes en tant que dessinateur; le motel Ruby Foos, les gares de l’Expo Express et une partie du pavillon de la Place d’Afrique de l’Expo 67, les môtels Diplomat à Drummondville et à Anjou, ainsi que la partie moderne de la maison de Robert Bourassa à Outremont.

Dessinateur inspiré et infatigable, travaillant souvent jour et nuit, Paul Desjardins a contribué à de nombreux immeubles à Montréal; écoles, polyvalentes, églises, mais aussi l’Hôpital Sainte-Justine et le clubhouse du golf devenu l’accueil du parc Maisonneuve par la suite.

Paul Desjardins (1925-2007) (photo: Pierre Desjardins)

La liste s’étire dans les Laurentides et ailleurs : le monastère de Sainte-Adèle et le petit centre commercial qu’on appelle le Mail de l’Avant-Mont, le Théâtre Saint-Sauveur, des garages souterrains de la Citadelle de Québec, un monastère à Saint-Hilaire ainsi qu’une église à Saint-Michel avec des vitraux de Chagall.

M. Desjardins a aussi surveillé des chantiers immenses tels que celui du complexe Guy Favreau, de l’hôpital universitaire de Sherbrooke et de l’Hôpital Charles-Lemoyne, des condos du Mont Saint-Sauveur et de Jay Peak, tout comme le chantier de l’insonorisation de l’Hôtel le Méridien au complexe Desjardins à Montréal.

Récemment, son fils nous confiait que ce dont M. Desjardins était le plus fier était son invention de la version moderne de la maison canadienne, inspirée des maisons traditionnelles normandes, « une maison dont le 2e étage est dans le toit avec des fenêtres en alcôve. Un projet copié par la suite et pour lequel un autre architecte, diplômé celui-ci, a remporté le prix…»

Pour M. Desjardins cette injustice, « justifiée » par l’absence de diplôme, aura été une leçon de vie, lui permettant de sermonner son fils pour qu’il complète ses propres études. Mais, quoique M. Desjardins n’eût pas le titre d’architecte, son immense talent, sa grande créativité ainsi que sa passion pour cet art ont fait de lui ce grand créateur de chez nous !

Décédé il y a quelques années, Paul Desjardins fut un de ces hommes que notre projet  HOMMES EN ACTION  aurait bien voulu compter dans ses rangs comme membre inspiré et inspirant !

Les opinions émises dans les blogues sont celles de leurs auteurs et non celles de Pamplemousse.ca.
Vos commentaires
loading...