Publicité

Bleu & Persillé : la jeune fromagerie vieillit bien

Économie
Le propriétaire de la fromagerie, Frank Hénot, compte investir plus de 100 000 $ dans des agrandissements de son commerce, notamment en faisant creuser un sous-sol pour y aménager une salle de préparations ainsi qu’une chambre froide.
Le propriétaire de la fromagerie, Frank Hénot, compte investir plus de 100 000 $ dans des agrandissements de son commerce, notamment en faisant creuser un sous-sol pour y aménager une salle de préparations ainsi qu’une chambre froide. (photo : Simon Van Vliet)

Sacrée Jeune entreprise de l’année en 2016 sur l’avenue du Mont-Royal, la fromagerie de quartier Bleu & Persillé s’améliore en vieillissant.

Moins de deux ans après la grande ouverture de sa petite fromagerie, Frank Hénot projette déjà des agrandissements importants de son commerce. C’est qu’en plus de desservir la clientèle locale dans sa boutique de l’avenue du Mont-Royal, Bleu & Persillé s’est lancé dans l’approvisionnement de restaurants et développe un service de traiteur.

Incursion dans le secteur de la restauration

Le mois dernier, le fromager de quartier a remporté le contrat qui fait de lui « fournisseur officiel et exclusif » du Casino de Montréal et de l’atelier du chef Joël Robuchon. « C’est notre contrat le plus important », explique Frank Hénot qui souligne que sa fromagerie fournit déjà plusieurs autres clients dans le secteur de la restauration, dont le restaurant haut de gamme Chez Victoire situé sur l’avenue du Mont-Royal, la prestigieuse Maison Boulud du Ritz-Carlton, ainsi que le restaurant Chambre à part sur Saint-Denis.

« C’est un volume quand même assez important », note le gérant de la boutique, Serge Béliveau, qui affirme qu’avec le contrat du casino, le secteur de la restauration représente désormais environ 10 % du chiffre d’affaires de Bleu & Persillé. « Notre objectif est de dépasser les 25 % de nos ventes avec ce service », explique Frank Hénot.

Investir dans le développement commercial

« Un commerce ne peut se permettre d’attendre que le client entre en magasin, il faut désormais faire preuve d’initiatives », souligne celui qui est également propriétaire de l’Intermarché Boyer. Il a donc engagé une ressource externe pour développer ce marché « en pleine expansion ».

Frank Hénot compte également investir plus de 100 000 $ dans des agrandissements de son commerce, notamment en faisant creuser un sous-sol pour y aménager une salle de préparations ainsi qu’une chambre froide. Ces agrandissements font partie d’un projet de rénovation de l’ensemble du bâtiment, dont le commerçant est propriétaire et où il compte s’installer d’ici la fin de l’année.

[NDLR : Bleu & Persillé est un client publicitaire de Pamplemousse.ca sur le Plateau, mais ce texte n’a été ni commandé, ni payé par l’annonceur. Vous voulez nous faire part des nouvelles concernant le développement de votre commerce? Écrivez à [email protected] ou contactez notre journaliste [email protected]]

Vos commentaires
loading...