Publicité

Élections 2015: les candidats dans Laurier–Sainte-Marie

Politique
Hélène Laverdière et Gilles Duceppe
Un duel Laverdière-Duceppe s’annonce dans Laurier–Sainte-Marie, comté qui englobe le Plateau. (Photos: sites web des partis)

La plus longue campagne électorale fédérale de l’histoire moderne bat son plein. Voici les candidats déclarés jusqu’à maintenant.

Pour le moment, les candidats déclarés auprès d’Élections Canada dans Laurier–Sainte-Marie sont ceux du NPD, du Bloc Québécois, du Parti Libéral et du Parti Vert. Mais ce sont les deux premières formations qui risquent de dominer la course dans le comté : le NPD domine aussi dans les sondages au Québec et le Bloc présente son candidat vedette, un chef du parti qui revient dans un comté qui l’a autrefois élu avec des majorités vertigineuses.

Cette liste sera mise à jour au fil de la campagne.

Nouveau Parti Démocratique (NPD), Hélène Laverdière (sortante)

Hélène Laverdière

Hélène Laverdière a été élue députée en mai 2011 à la faveur de la fameuse vague orange, qui a porté une majorité de députés NPD au pouvoir au Québec. Mais sa victoire avait un caractère spécial : elle a battu Gilles Duceppe, le chef du Bloc Québécois, dans son fief, avec 46,6 % des suffrages, elle qui ne voulait que faire du bénévolat avant qu’on lui demande d’être candidate contre Duceppe (ce dernier avait récolté 35,9 % des voix). Chercheuse et professeure à l’Université Laval, elle possède un doctorat en sociologie de l’Université de Bath, en Angleterre. Elle a mené une carrière de diplomate pour le Canada, notamment à Washington, au Sénégal et au Chili.

Elle était pigiste en traduction quand elle est revenue s’établir sur le Plateau Mont-Royal, avant d’être élue députée. Sa bio précise que, tout au long de sa carrière, elle a reçu diverses distinctions, dont de nombreuses bourses au mérite ainsi que le Prix du ministre des Affaires étrangères pour sa contribution à la politique étrangère canadienne.

Comme députée, elle s’est notamment impliquée dans les questions de logement social.

Le site web de campagne de Hélène Laverdière : http://helenelaverdiere.npd.ca

Bloc Québécois, Gilles Duceppe

Gilles DuceppeFils de feu Jean Duceppe, comédien légendaire, Gilles Duceppe est un politicien vedette de la politique canadienne et québécoise. Ex-militant étudiant, vice-président de l’Union générale des étudiants du Québec à la fin des années 1960, et ex-syndicaliste à la CSN, il a été élu une première fois sous la bannière du Bloc en 1990 dans Laurier–Sainte-Marie. Il est devenu chef du parti en 1997 lorsque Lucien Bouchard a quitté Ottawa pour remplacer Jacques Parizeau comme premier ministre du Québec.

Le scandale des commandites a permis entre autres à M. Duceppe, habile debater, de remporter 54 sièges aux élections de 2004. Mais au scrutin de mai 2011, le parti a pratiquement été rayé de la carte après avoir remporté la majorité des sièges au Québec pendant six élections fédérales de suite. Gilles Duceppe a même perdu son comté, Laurier–Sainte-Marie, qu’il avait représenté pendant 21 ans. Il est redevenu chef du Bloc le 10 juin 2015 sur fond de sondages catastrophiques concernant Mario Beaulieu, qui avait succédé à Daniel Paillé à la tête du parti.

Il l’a dit ouvertement : Gilles Duceppe n’a jamais digéré la défaite de 2011. Il a fait le pari de reconquérir Laurier–Sainte-Marie et de prouver l’utilité du Bloc Québécois à Ottawa.

Le site web de campagne de Gilles Duceppe : http://www.blocquebecois.org/gilles-duceppe/biographie/

Parti libéral du Canada, Christine Poirier

christine poirier

Le parti libéral du Canada, qui n’avait emporté qu’environ 10 % des voix lors du dernier scrutin dans Laurier–Sainte-Marie, sera représenté par Christine Poirier.

Infirmière, entrepreneure, mère d’une fillette de huit ans, enceinte pendant cette campagne, elle est connue pour son implication dans des organismes qui s’occupent de maternité et d’allaitement. Elle a cofondé Momzelle, une entreprise spécialisée dans la création de vêtements pour l’allaitement, qui soutient les mères qui allaitent en organisant ou en soutenant de nombreux événements qui leur sont destinés.

Sa bio précise qu’elle a reçu de nombreux éloges au fil des ans, dont le prix « Entrepreneure, petite entreprise » lors du gala Prix Femmes d’affaires du Québec 2013. Elle a également été désignée par Elle Québec comme l’une des 28 femmes de l’année en 2010 aux côtés de Lady Gaga, Sonia Sotomayor et Cœur de pirate, et choisie par l’équipe de Dragon’s Den pour y présenter ses produits. Lors de son passage à la populaire émission, Brett Wilson a dit d’elle « qu’elle est l’une des entrepreneures les plus brillantes qu’il a vues sur son plateau télé. »

Le site web de campagne de Christine Poirier : https://christinepoirier.liberal.ca

Parti Vert du Canada, Cyrille Giraud

Cyriulle Giraud

Le Parti Vert a confirmé son candidat dans Laurier–Sainte-Marie en la personne de Cyrille Giraud.

Ce financier, qui a vécu en France et en Italie avant de s’installer à Montréal en 2003, a travaillé pour la Caisse de dépôt et placement du Québec comme vérificateur d’opérations boursières.

Sa bio précise qu’il a été consultant en gestion des flux de caisse à Milan et inspecteur pour L’Autorité des marchés financiers, dans l’optique de faire respecter la réglementation en termes de conformité. Il porte un intérêt particulier aux problématiques relatives à l’éthique, la déontologie et la transparence.

Au Québec, il s’est notamment impliqué dans l’intégration des immigrants et s’est présenté au scrutin municipal de 2013 sous la bannière de Projet Montréal. En 2014, il est devenu porte-parole pour le Québec au sein du cabinet fantôme du Parti Vert du Canada.

Le site web de campagne de Cyrille Giraud : http://www.greenparty.ca/fr/riding/2013-24039

Parti Conservateur, Daniel Gaudreau

daniel gaudreau 2

Le candidat du Parti Conservateur dans Laurier–Sainte-Marie habite le comté depuis 2005. Il a fait partie des Forces canadiennes de 1993 à 1998.

Il travaille aujourd’hui dans l’industrie de la sécurité et est un spécialiste de la gestion d’incendie. Il était candidat au provincial pour le Parti conservateur du Québec, dirigé par Adrien Pouliot,lors d’une partielle dans Richelieu en 2015, où il a récolté 103 voix.

Le site web de campagne de Daniel Gaudreau : http://www.conservateur.ca/equipe/

 

 

Verts, Marxistes-Léninistes et Rhinos

Au moment de diffuser cet article, le Parti Marxiste-Léniniste du Canada, le Parti Vert du Canada et le Parti Rhinocéros n’avaient pas encore nommé leurs candidats.

C’est dans Laurier–Sainte-Marie que s’est présenté le premier candidat Rhinocéros de l’histoire du pays, André Goulet, en 1964. En 1972, ce fut au tour de Louisette La Souris Verte Dusseault de porter sa candidature dans le comté, puis Fernand Boucher en 1974, suivi de François Yo Gourd aux scrutins de 1984, 1988, puis en 2008 et 2011 sous la bannière NéoRhino.

Fait à noter, lors du scrutin de 1980, la clown Sonia Chatouille Côté avait fini deuxième derrière David Burger, avec 2673 votes. Elle avait fait campagne dans une baignoire mobile.

 

Vos commentaires
loading...