Publicité

C’est le temps de la chasse!

Histoire
Chasseurs assemblés rue Mont-Royal.
La troupe sur l’avenue du Mont-Royal, en 1859. (Photo: Musée McCord)

Avec l’automne, vient le temps de la chasse. Mais pour la bourgeoisie anglophone montréalaise du XIXe siècle, c’est le temps de la chasse toute l’année.

C’est en 1826 qu’est fondé le Montreal Hunt Club. C’est un club de chasse à courre dans la plus pure tradition britannique. D’ailleurs, au moment de sa création, il est presque exclusivement composé des militaires de la garnison anglaise alors cantonnée à Montréal.

Le club est d’abord installé au parc la Fontaine qui s’appelle encore à ce moment la ferme Logan. Même si l’armée britannique n’achète la partie de la ferme au sud de Rachel qu’en 1845, on peut penser que des baraquements y sont déjà installés en 1826. Les militaires ont peut-être préféré installer le club à cet endroit pour une question de commodité. On dit que la première chasse a eu lieu en 1829.

Sur la photographie qui encadre cet article, datée de 1859, on voit la troupe en attente par une fraîche journée d’automne, à un endroit correspondant aujourd’hui au carrefour Saint-Laurent et Mont-Royal. Il faut rappeler que le terrain de chasse de prédilection du club se situe à la Côte-des-Neiges; donc le groupe emprunte le chemin des tanneries (avenue du Mont-Royal) et passe ensuite par la Côte-Sainte-Catherine pour se rendre à CDN. On aperçoit une partie de l’hôtel Mile-End (longtemps le seul édifice présent à ce carrefour) et le caractéristique alignement de peupliers de Lombardie du chemin des tanneries à l’ouest de Saint-Laurent. C’est assez difficile d’imaginer l’atmosphère bucolique qui se dégage de cette photographie, par rapport à l’animation trépidante de ce carrefour aujourd’hui.

Le Club demeure au parc La Fontaine de 1826 à 1852 au moment de son déménagement angle Saint-Jacques et Guy. Il reviendra sur l’avenue De Lorimier en 1881 (un peu au sud de Sherbrooke) où il demeurera 16 ans avant de finalement déménager en 1897 sur Côte-Sainte-Catherine. Le club existe toujours après son déménagement en 1941 dans les Laurentides.

La photo suivante nous montre l’ouverture de la saison 1885 (les légendes des photos parlent aussi parfois de 1896) devant le pavillon de chasse de la rue De Lorimier. Les annales nous disent que vers1890, le Montreal Hunt Club est le regroupement social le plus select de Montréal. Il est facile d’imaginer tout le décorum entourant cet événement. 

Le site internet du Musée McCord recèle de nombreuses photos de l’intérieur du bâtiment de la rue De Lorimier.

Chasseurs sur la rue de Lorinmier, en 1885.

Visitez la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal :

Vos commentaires
loading...