Publicité

Pétition pour un bus rapide sur Mont-Royal

Transport
Une pétition demande l'implantation d'un service express sur Mont-Royal.
Une pétition demande l’implantation d’un service express sur Mont-Royal. (photo : Simon Van Vliet)

Une pétition demandant à la Société de transport de Montréal (STM) d’instaurer un service de bus express sur Mont-Royal circule depuis la semaine dernière.

« L’offre inadéquate de transport en commun sur Mont-Royal (autobus insuffisants, souvent trop pleins et en retard) place les commerçants dans une situation précaire : les élus prennent des moyens pour modérer l’usage de la voiture, mais il n’y a pas d’alternative satisfaisante et efficace en terme de transport collectif offert par la STM, afin de [pallier] ce changement », affirme d’entrée de jeu le texte de la pétition.

La pétition souligne également l’importance des modes de transports actifs et collectifs sur le Plateau ainsi que l’apport essentiel des commerces de proximité, tout en insistant sur l’importance de mitiger les impacts, sur les commerces, des mesures d’apaisement de la circulation.

« Je me sens un peu prise en “sandwich” entre les commerçants et les élus », explique l’instigatrice de la pétition, Zoé Dumais, qui invite les résidents, les commerçants et les élus « à travailler ensemble à faire avancer les choses en se concentrant sur les bonnes batailles ».

La question du transport et celle du stationnement font l’objet d’un débat très tranché sur le Plateau entre les tenants d’une tarification du stationnement sur rue et de l’apaisement de la circulation et les partisans d’un retour au statu quo d’avant 2010.

« Je sais que la situation que vivent les commerçants est difficile, précise Zoé Dumais. Mais, à mon avis, elle est beaucoup plus complexe qu’une simple histoire de vignettes et mérite qu’on en discute pour trouver des solutions créatives et concrètes. On nous divise à tort en petites catégories, “piétons”, “automobilistes” et “cyclistes”. Pourtant, la plupart d’entre nous sommes un peu de tout ça. Cherchons donc des solutions ensemble au lieu de jouer à une petite “guéguerre de clocher”. »

Réponse de la STM

« [La] configuration actuelle de l’artère se prête très peu à une ligne express, explique par courriel la porte-parole de la STM, Amélie Régis. En effet, les bus express doivent avoir la possibilité de dépasser les bus de la ligne locale. La géométrie de l’avenue du Mont-Royal semble complexe pour parvenir à effectuer des dépassements. Aussi, pour implanter un service express en superposition à une ligne locale, il faut que la dispersion de la demande le justifie. C’est-à-dire qu’il faut qu’il y ait une forte concentration de la demande à quelques arrêts seulement pour justifier une desserte à arrêts limités. Le profil de charge de la ligne 97 montre peu de potentiel à cet égard. »

Si la pétition risque ainsi se heurter à une fin de non-recevoir du côté de la STM, elle contribuera peut-être à dépolariser un débat complexe sur la circulation et le stationnement.

Vos commentaires
loading...